Archives par mot-clé : collections

Les apports d’une analyse de la cotation Clément à l’étude de la réception du genre du catéchisme politique

Caricature de Cham publiée par Le Charivari du 16 juillet 1848. Cote BnF : FOL-LC2-1328.

Comme indiqué dans un billet précédent, ces réflexions sur la cotation Clément résultent d’échanges avec Yann Fauchois, mon tuteur lorsque j’étais chercheur associé à la Bibliothèque nationale de France. J’ai donc choisi, pour accompagner ce billet sur la cotation Clément, de mettre en exergue des citations tirées d’une étude récente qu’il a publiée sur les collections révolutionnaires de la BnF1.

En 1897, Léopold Delisle évoque dans l’introduction du Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale les limites de toute entreprise de catalogage :

« Les meilleurs catalogues méthodiques, quand ils embrassent des collections très considérables, présentent beaucoup de classements fautifs, discutables et arbitraires. Les rédacteurs y ont toujours laissé l’empreinte de leurs goûts et de leurs préoccupations, goûts et préoccupations qui subissent parfois de profondes modifications chez un même individu et qu’on ne saurait faire adopter à toutes les personnes appelées à se servir d’un catalogue2. »

Ce sont précisément ces « goûts et préoccupations » qui nous intéressent ici. La cote apposée sur chacun des 615 catéchismes politiques conservés à la Bibliothèque nationale de France est une trace de la perception que les bibliothécaires avaient de ces manuels élémentaires de vulgarisation politique. Ces intentions se précisent lorsque subsiste une cote barrée illustrant le passage d’un système de cotation hérité de l’Ancien Régime à sa version simplifiée de la seconde moitié du XIXe siècle.

Continuer la lecture de Les apports d’une analyse de la cotation Clément à l’étude de la réception du genre du catéchisme politique

  1. Yann Fauchois, « Histoire de la constitution et du signalement des fonds révolutionnaires au département des Imprimés de la Bibliothèque nationale (1790-1875) », in G. Bertrand, M. Biard, A. Chevalier, M. Poirson, P. Serna (dir.), Collectionner la Révolution française, Paris, Société des études robespierristes, 2016, p. 139-150. []
  2. Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale. Auteurs. Tome 1. Paris, Imprimerie nationale, 1897, 565 p. Introduction par L. Delisle, pp.XLV-XLVI. []

Pour une histoire des voyages à bicyclette

« Debenne, 3 ans, Boisserel [?] 3 ans [deux jeunes enfants à vélo] », photographie, Agence Rol, sd. Gallica (BnF).

Dans quelques jours débute le Tour de France : c’est l’occasion de passer rapidement en revue les collections de récits de voyages et de guides touristiques cyclistes…

Même sans avoir lu le « Supplément littéraire » du Figaro du 4 octobre 1890, on s’en doutait : Aristote n’a pas connu le vélocipède ! Mais ce texte est intéressant à plus d’un titre. D’abord parce que la question (« Aristote a-t-il connu le vélocipède ? »)  renvoie à  celle de l’origine de la bicyclette, qui n’a pas de date d’invention précise, sauf à considérer la draisienne comme la première bicyclette : ce sont seulement les améliorations ou changements successifs, parfois précisément datés, qui ont permis de passer des machines des origines à celles que nous connaissons aujourd’hui. Ensuite parce que ces quatre pages consacrées à la pratique de la bicyclette ont paru dans un supplément littéraire ! La « Belle époque » ? Heureux temps en tout cas, où l’on découvrait, sous la plume de Pierre Giffard, héraut s’il en fut de la cause cycliste,  l’art de vivre à bicyclette…

Continuer la lecture de Pour une histoire des voyages à bicyclette

Bertrand Tassou

Bertrand Tassou est conservateur au département Philosophie, histoire sciences de l'homme à la BnF, chargé de collections en géographie.

More Posts

Les collections sur l’Amérique latine à la Bibliothèque nationale de France : aperçu historique

Les collections de la Bibliothèque nationale de France sur l’Amérique latine demeurent relativement peu connues du grand public. Pourtant, de par sa longue histoire, le fonds patrimonial concernant cette vaste aire géographique est riche et très varié1 .

Site François-Mitterrand

Imprimés

Dès la découverte de l’Amérique, les rois de France constituent le fonds, puis l’enrichissent grâce au dépôt légal instauré par François Ier en 1537, aux nombreux dons reçus et aux acquisitions. Parmi les pièces imprimées les plus anciennes, sources incontournables pour l’histoire du Nouveau Monde, nous pouvons citer les premières traductions françaises des récits de voyage rédigés en latin par Pietro Martire d’Anghiera (1457-1526), humaniste et diplomate milanais, devenu chapelain et chroniqueur à la cour de Ferdinand II d’Aragon. Le recueil intitulé Extraict ou Recueil des isles nouvellement trouvées en la grand mer Ocean au temps du Roy d’Espaigne Ferñad & Elisabeth sa femme faict premierement en latin par Pierre Martyr de Millan & depuis translate en languaige françoys date de 1532. Traduit par Simon de Colines, imprimeur à Paris dans les années 1520-1530, et dédié à Marguerite de France, il contient un des premiers récits de la conquête de l’île de Cuba par Diego Velázquez de Cuéllar,  gouverneur de l’île et fondateur de La Havane en 1514.

Continuer la lecture de Les collections sur l’Amérique latine à la Bibliothèque nationale de France : aperçu historique

  1. Déjà en 1982, le bibliographe américain, William Vernon Jackson, de l’université de Austin, Texas, classait les collections imprimées de la Bibliothèque nationale  parmi les plus importantes d’Europe avec celles conservées, par ordre d’importance,  à  l’Ibero-Amerikanisches Institut de Berlin, à la Biblioteca Hispánica de la Agencia Española de cooperación internacional para el desarrollo de Madrid et à la British Library de Londres []

Emanuela Prosdotti

Chargée de collections en histoire de l'Italie, de la péninsule ibérique et de l'Amérique latine au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

« La Grande Guerre sur le web » à la Bibliothèque nationale de France

Les chercheurs peuvent consulter les collections du dépôt légal de l’internet depuis les salles du rez-de-jardin de la Bibliothèque nationale de France (BnF).  Des collectes larges annuelles existent depuis 2004, et certaines archives remontent à 1996 grâce à des acquisitions provenant d’Internet Archive. Des collectes ciblées sont également menées sur les thèmes de société et d’actualité. À l’occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale, une collecte des sites ayant trait à la Grande Guerre et ses commémorations est menée, à laquelle ont été associées la DMPA (Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives), la BNU (Bibliothèque universitaire de Strasbourg), la BDIC (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine)  et les bibliothèques d’Amiens Métropole.

Continuer la lecture de « La Grande Guerre sur le web » à la Bibliothèque nationale de France

En savoir plus sur la collection du Duc de Luynes

Raccolta delle più interessanti dipinture e de’più belli musaici rinvenuti negli scavi di Ercolano Éditeur : Librairie Clavreuil-Teissèdre (Naples). BnF, Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme (Gallica).

Le duc de Luynes (1802-1867) appartient à ces férus d’antiquités et d’archéologie qui ont sillonné Europe, Afrique et Asie au XIXe siècle, cherchant à promouvoir de nouveaux champs de la recherche. Bibliophile éclairé, il a enrichi une extraordinaire bibliothèque. La BnF a récemment fait l’acquisition d’une partie de cette bibliothèque…

Vous voulez en savoir plus sur la « Bibliothèque de Luynes » ? Visitez le blog L’Antiquité à la BnF.

 

Le Catalogue de l’histoire de France dans les Mémos « Chercher et Trouver »

Le Catalogue de l’histoire de France recense plus d’un million de documents entrés jusqu’en 1987 dans les collections de la BnF sur l’histoire de France et de ses anciennes colonies. L’intégralité de ce catalogue est consultable dans les salles de lecture de la BnF, notamment dans la salle E du Haut-de-Jardin (sans la Table générale alphabétique des ouvrages anonymes), dans les salles L et X du Rez-de-Jardin sur le site François-Mitterrand et à la Bibliothèque de l’Arsenal. Une partie a été numérisée sur le site Internet Archives 1.

Continuer la lecture de Le Catalogue de l’histoire de France dans les Mémos « Chercher et Trouver »

  1. La partie non numérisée concerne en particulier la Table générale alphabétique des ouvrages anonymes, classement par noms de personnes et par noms de lieux []

Marianne Arnold

Bibliothèque nationale de France, département de l'Orientation et de la recherche bibliographique.

More Posts