La mandragore : naissance et persistance d’un mythe

Ce billet correspond à une communication prononcée lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois 2018 « La puissance des images ».

Sorcière, potence, cri qui tue… L’iconographie de la mandragore est particulièrement riche. La plante a récemment été remise en lumière par sa présence dans Harry Potter1, ce qui a revivifié son image. En effet, un ensemble complexe de mythes s’est aggloméré depuis l’Antiquité autour de la mandragore pour donner lieu à la figure qu’on connaît aujourd’hui.

Recueil de figures de plantes colorées. BnF, Arsenal, Ms-2808, f. 7r. Gallica (BnF).

Continuer la lecture de La mandragore : naissance et persistance d’un mythe

  1. J. K. Rowling, Harry Potter et la chambre des secrets. [Paris], Gallimard : 1999. Voir aussi le catalogue de l’exposition « Harry Potter : a history of magic » : Harry Potter : un monde de magie / [traduit de l’anglais par Marie Renier]. Paris : Gallimard jeunesse, DL 2018. []

Luc Menapace

Chargé de collections en biologie et paléontologie au département Sciences et techniques

More Posts

Faites parler les images ! une vache qui ne connaît pas un pot de lait …

Saurez-vous deviner ou retrouver pourquoi dans la caricature reproduite ci-dessous, la vache amenée devant le tribunal déclare en regardant un pot de lait « je ne connais pas ça » ?

Continuer la lecture de Faites parler les images ! une vache qui ne connaît pas un pot de lait …

Appel à chercheurs 2019-2020 de la Bibliothèque nationale de France

Bandeau de l’appel à chercheurs 2019-2020. BnF.

 

Vous êtes jeune chercheur ?  Vous pouvez devenir chercheur associé BnF ou obtenir une bourse de recherche.

Continuer la lecture de Appel à chercheurs 2019-2020 de la Bibliothèque nationale de France

Les images ont parlé ! Où pouvait-on déjeuner dans un arbre au XIXe siècle ?

Vous disposiez de plusieurs indices pour retrouver où l’on pouvait déjeuner dans un arbre au XIXe siècle. Une image extraite d’une affiche (que vous voyez désormais  en entier ci-dessous) suggérait que l’arbre en question se trouvait non loin de Sceaux et des Vaux-de-Cernay, et une photographie montrait un panneau  indiquant « le grand arbre ». Nous  précisions également que la cabane portait le nom d’un ouvrage à la mode et vous suggérions de trouver une rime en « son » :

Sous la feuille où la nappe est mise
Court un harmonieux frisson,
Idylle que chante la brise
Aux amoureux de [???]

Chemin de Fer d’Orléans. Paris à Sceaux & Limours. Tour de Chevreuse, Robinson, Vaux de Cernay… : [affiche]. Imp. F. Champenois (Paris), 1892. Gallica (BnF).

Continuer la lecture de Les images ont parlé ! Où pouvait-on déjeuner dans un arbre au XIXe siècle ?