Archives par mot-clé : histoire moderne

Les premiers abolitionnistes Noirs en métropole (1789-1794) // En collaboration avec le carnet Noire Métropole

À l’occasion des commémorations du 10 mai pour le souvenir de l’esclavage et de son abolition et du partenariat de la BnF avec la Fondation pour la mémoire de l’esclavage, le carnet L’Histoire à la BnF a proposé à Julie Duprat du carnet Noire Métropole d’aborder le sujet de son choix à la lumière des collections de la BnF.

Depuis 2006, le 10 mai, et plus généralement le mois de mai, ont été choisis afin de commémorer l’abolition de l’esclavage. Si ces célébrations se réfèrent à la deuxième abolition de l’esclavage survenue en 1848, il est important de rappeler que la France a aussi connu une première abolition de l’esclavage dès la Révolution française. Plus important encore : alors que l’on s’arrête souvent sur les grandes figures d’abolitionnistes blancs, les récents travaux des historiens soulignent au contraire la part active prise par les Afro-descendants pour impulser ce changement législatif, et ce dès 1789. Les collections de la BnF sont particulièrement riches à ce sujet et permettent de mettre en lumière le rôle des Noirs français dans la première abolition de l’esclavage, qu’ils se trouvent alors dans les colonies ou en métropole.

Continuer la lecture de Les premiers abolitionnistes Noirs en métropole (1789-1794) // En collaboration avec le carnet Noire Métropole

Questions d’histoire : CAPES ET AGRÉGATION 2020

Les blogs L’Histoire à la BnF et L’Antiquité à la BnF vous proposent de l’aide pour les questions d’histoire au programme du CAPES d’Histoire-Géographie et de l’Agrégation externe d’Histoire : bibliographies indicatives, liens vers des ressources numérisées, liens vers d’autres sites.

Ce billet s’enrichira au fur et à mesure de nos publications. Sont déjà en ligne sur les blogs :

Continuer la lecture de Questions d’histoire : CAPES ET AGRÉGATION 2020

A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie III. La description des territoires visités)

Nous avons vu dans le précédent billet, qu’aux XVIe et XVIIe siècles, le voyage vers l’Océan Indien, long et périlleux, nécessite des escales, notamment sur les îles qui parsèment le parcours. Voyons ce que ces témoignages nous disent des îles et territoires continentaux de l’océan indien, escales ou destination du voyage, à cette époque, puisqu’ils s’attachent à décrire leur situation géographique, leurs paysages, climat, biodiversité, ainsi que la population qui les habite le cas échéant.

La géographie des Indes orientales : vues et cartes des territoires rencontrés

Vue des côtes de plusieurs îles, dont Sumatra. Extrait de Routier pour la navigation des Indes orientales, avec la description des isles, barres, entrées de ports (…) 1696. Gallica (BnF).

Les navigateurs devaient pouvoir vérifier la position de leur navire en prenant pour repère des points remarquables des côtes ou les îles rencontrées. On trouve donc dans les « routiers » des gravures renseignant sur la physionomie des îles. On s’intéresse d’abord à cette façade de l’île, vue qu’en ont les voyageurs depuis le pont des navires. On retient aussi de l’île le rivage et sa découpe, patiemment cartographiés. On s’intéresse aux possibilités de mouillage.

Continuer la lecture de A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie III. La description des territoires visités)

Stéphanie Tonnerre-Seychelles

Chargée de collections en science politique et de valorisation en droit et science politique au département Droit, économie, politique.

More Posts

A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie II. Sur les conditions du voyage)

Carte extraite du Voyage de François Pyrard ,… contenant sa navigation aux Indes orientales Maldives, Moluques et au Brésil… nouvelle édition… augmentée… par le sieur Du Val,.., À Paris, chez Louis Billaine, 1679. Gallica [BnF]

Nous avons vu dans le précédent billet qu’à la fin du Moyen Age les Portugais ont ouvert la voie maritime vers les Indes orientales, et ont étendu leur domination sur cette zone du globe au XVIe siècle, puis qu’à partir de la fin du XVIe siècle, dans la course de reconquête de l’empire portugais opposant Anglais, Hollandais et Français, ce sont les « Provinces-Unies » qui ont « tiré leur épingle du jeu ». Après avoir ainsi retracé le contexte international, découvrons ce que nous apprennent les témoignages des XVIe et XVIIe siècles sur les conditions du voyage vers l’Océan indien.

Continuer la lecture de A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie II. Sur les conditions du voyage)

Stéphanie Tonnerre-Seychelles

Chargée de collections en science politique et de valorisation en droit et science politique au département Droit, économie, politique.

More Posts

A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie I. Sur l’histoire de la présence européenne dans l’océan Indien)

En 2014, le prix Goncourt de la nouvelle a été attribué à Nicolas Cavaillès pour sa Vie de monsieur Leguat1. L’auteur rend hommage dans cet opuscule à François Leguat (1638-1735), un gentilhomme huguenot forcé de quitter sa Bresse natale après la révocation de l’Édit de Nantes, en 1685. Le destin de cet homme est remarquable ! Réfugié en Hollande, il prend connaissance du projet d’établissement d’une communauté protestante sur une île jusqu’alors déserte de l’océan Indien et, tout terrien qu’il est, il embarque pour les mers du Sud. Ses compagnons et lui s’établissent à l’île Rodrigues et y restent toute une année. François Leguat conservera de ce séjour un souvenir idyllique… En quête de davantage de compagnie humaine, le groupe quitte néanmoins cet éden pour l’île Maurice assez proche. Bien mal lui en prend ! Là, en effet, l’expédition vire au cauchemar. Le commandant de l’île Maurice les prend en grippe et les bannit plusieurs années durant, sur un îlot désert et inhospitalier, en proie aux vents, à la famine et à la folie… Leguat survivra à cet enfer, regagnera l’Europe et couchera sur le papier le récit de ses aventures2.

 

Continuer la lecture de A la découverte des Indes orientales (XVIe-XVIIe siècles) (Partie I. Sur l’histoire de la présence européenne dans l’océan Indien)

  1. Nicolas Cavaillès, Vie de monsieur Leguat. Paris, les éd. du Sonneur, 2013. []
  2. Voyage et avantures de François Leguat, & de ses compagnons, en deux isles désertes des Indes orientales. Amsterdam, chez Jean Louis de Lorme libraire, MDCCVIII, 1708. 2 vol. []

Stéphanie Tonnerre-Seychelles

Chargée de collections en science politique et de valorisation en droit et science politique au département Droit, économie, politique.

More Posts