CYCLE DE CONFÉRENCES – La France et l’Italie au XVIIIe siècle

Le cycle de conférences « La France et l’Italie au XVIIIe siècle » évoquera certains aspects des échanges franco-italiens au XVIIIe siècle peu connus du grand public. Nous vous invitons  à consulter le programme des conférences, ainsi qu’une bibliographie sélective.

La première conférence aura lieu le vendredi 16 octobre (intervenant : Gilles Bertrand, professeur des universités en histoire moderne, université de Grenoble Alpes). Plus d’informations ici.

Ce cycle est proposé et organisé par Emanuela Prosdotti, chargée de collections, service Histoire, département Philosophie, histoire, sciences de l’homme (BnF).

À l’aube du XVIIIe siècle, l’Italie est une mosaïque d’États alors que la France est un royaume puissant aux frontières déjà bien consolidées. L’attraction artistique que continue d’exercer la péninsule en Europe contraste fortement avec son déclin politique et économique. Or, le « long XVIIIe siècle » est un moment décisif pour l’apparition en Italie d’une idée de nation différente de la vision absolutiste qui émerge en France à partir des années 1650. Les relations entre les deux pays sont émaillées de tensions multiples, notamment à la frontière piémontaise. En revanche, un rapprochement, fût-il imparfait, se dessine dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle sur le plan culturel lorsque les Lumières françaises et italiennes s’influencent réciproquement. L’avènement de la Révolution française, avec ses idéaux modernes de liberté, rapproche temporairement les deux nations sous l’égide de Napoléon, même si ce destin commun sera de courte durée.

Le cycle de conférences qui débute à la mi-octobre 2020 souhaite aborder certains aspects des échanges franco-italiens peu connus du grand public tels que la pratique du Grand Tour sous l’angle de l’érudition et de la bibliophilie, le débat sur la peine de mort lancé par les réformistes lombards, l’importance des salons romains dans l’émergence de nouvelles modalités de « consommation culturelle », ou, encore, la réception italienne des idéaux révolutionnaires français.

 

Programme et calendrier

=> On trouvera les informations pratiques (horaires, lieux, etc.)  ici.

> Vendredi 16 octobre 2020

« Les relations intellectuelles et culturelles entre la France et l’Italie durant le « long XVIIIe siècle » »

Lettres historiques et critiques sur l’Italie, de Charles de Brosses,… avec des notes relatives à la situation actuelle de l’Italie.… Auteur : Brosses, Charles de (1709-1777). Éditeur : Ponthieu (Paris). Date d’édition : 1798. Gallica (BnF).

 

 > Vendredi 13  novembre 2020

« Le Grand Tour des bibliothèques : érudition et tourisme dans l’Italie du XVIIIe siècle »

La Galerie Nouvelle de la Bibliothèque Vaticane à Rome avec les Corniches ornées des Vases Etrusiens : [estampe] ([État avec la lettre]) / de Polly sculp. Éditeur : A Paris chez N. J. B. de Poilly rue St. Jacques à l’Espérance [ca 1760]. Gallica (BnF).

 > Vendredi 11 décembre 2020

« Lumières lombardes et Lumières italiennes : le cas de l’abolition de la peine de mort »

Page de titre de la 1ère pièce du Traité des délits et des peines Traité des délits et des peines, traduit de l’italien. D’après la troisieme edition, revue, corrigée & augmentée par l’auteur [Cesare Beccaria] Avec des additions de l’auteur, qui n’ont pas encore paru en italien. 1768. Banque d’images de la BnF.

Vendredi 15 janvier 2021

« Sociabilité et représentation: fêtes publiques et salons dans la Rome du XVIIIe siècle »

Vue perspective d’une Maison de plaisance du Pape aux environs de Rome. N° 116 : [estampe]. 1750. Gallica (BnF).

> Vendredi 5 février 2021

« Naples, capitale du monde musicien au XVIIIe siècle »

Port de Naples du côté du palais du Vice-Roi. 2 : [estampe]. 1750. Gallica (BnF).

> Vendredi 19 mars 2021

« Aux sources du Risorgimento : la naissance de l’Italie contemporaine  face à la Révolution française »

Entrée de l’armée française dans Rome : le 27 pluviose an 6 (15 fevrier 1798)… : [estampe] / dessiné par Nodet ; P.J. direxite ; Texier inv. ; [gravé par P.A. Le Beau ?]. Paris, 1802. Gallica (BnF).

=> pour aller plus loin : « Un peu, beaucoup d’Italie dans les collections de la BnF… Clin d’œil aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois (2019), » in L’Histoire à la BnF, 08/10/2019

 

 

Citer ce billet : Blog Histoire, "CYCLE DE CONFÉRENCES – La France et l’Italie au XVIIIe siècle," in L'Histoire à la BnF, 08/10/2020, https://histoirebnf.hypotheses.org/10136, [consulté le 22/10/2020].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.