Les images ont parlé ! Le reconnaissez-vous ?

Nous vous avions proposé (voir ce billet) d’identifier un étrange personnage, pêchant à la ligne, surveillé par des animaux très intéressés, sur fond de banquise. À défaut de le reconnaître instantanément ainsi emmitouflé, vous aviez sûrement remarqué à l’arrière-plan un bateau dont la silhouette est familière à tous ceux qui rêvent d’expéditions aux pôles … Le deuxième indice vous entraînait plus encore sur les traces d’une expédition polaire, et en recherchant dans Gallica « Français pôle sud », vous deviez aboutir à Le « Français » au Pôle Sud : journal de l’expédition antarctique française, 1903-1905 par J.-B. Charcot … ; préface par l’amiral Fournier, … suivi d’un exposé de quelques uns des travaux scientifiques par les membres de l’état-major, MM. Matha, Rey, Pléneau, Turquet, Gourdon, Charcot.

Le « Français » au Pôle Sud : journal de l’expédition antarctique française, 1903-1905 / par J.-B. Charcot,… , Paris, Flammarion, 1906. Gallica (BnF).

Le troisième indice portait sur les liens de Jean-Baptiste Charcot avec les familles Daudet et Hugo. Jeanne Hugo, la petite-fille de Victor, a en effet épousé Léon Daudet (fils d’Alphonse, soigné par le professeur Charcot, père de Jean-Baptiste) après avoir divorcé de Jean-Baptiste Charcot…

Aviez-vous  identifié la silhouette du « Pourquoi-pas ? » ? C’est à bord de ce bateau que Jean-Baptiste Charcot trouve la mort en septembre 1936.

=> Cliquez sur les images de la galerie ci-dessous pour mieux les voir

Le navire (le « Pourquoi-pas IV ») a été construit  pour sa seconde expédition polaire (1908-1910) qui a donné lieu à un « hivernage scientifique » fécond : Charcot et ses compagnons de voyage ont pu longuement observer la faune et faire de nombreux relevés et expériences, comme ils le racontent dans Le « Pourquoi-pas »  ? dans l’Antarctique : journal de la deuxième expédition au Pôle sud, 1908-1910, suivi des rapports scientifiques des membres de l’état-major, édité dès 1910.

=> Cliquez sur les images de la galerie ci-dessous pour mieux les voir

Nicolson, « Un record géographique« , Le Sourire, 5 mars 1910. Gallica (BnF).

Mais l’image que vous nous proposions est légèrement railleuse, surtout lorsque l’on en lit la légende : « Un record géographique – Aller au pôle pour y pratiquer le ‘baptême de la ligne‘ ». Cette couverture, extraite d’un numéro du Sourire en mars 1910, alors que Charcot et son équipe sont en passe de revenir en France, évoque une polémique. En effet, quelques esprits chagrins ont alors déploré  que l’explorateur ne tente pas d’atteindre le pôle Sud …

Extrait de « Retour du Pôle Sud« , Le Matin, 5 juin 1910. Gallica (BnF).

Le dessin du Sourire joue sur l’expression « baptême de la ligne ». Il montre Jean-Baptiste Charcot pêchant à la ligne, ce qui peut sembler d’une grande logique, entre expériences scientifiques et nécessité de se ravitailler. Mais l’expression du « baptême de la ligne » désigne en réalité  une cérémonie festive qui avait lieu sur les navires à l’occasion d’un premier passage de l’équateur pour un marin ou un passager, rituel qui devint rapidement prétexte à des charivaris.

La solitude et le sérieux de Jean-Baptiste Charcot sur la banquise, encore loin du pôle, sont donc tout l’inverse d’un baptême de la ligne. Néanmoins, il est difficile de dire si le dessinateur se moque de l’explorateur ou d’un public trop avide de sensations… En effet, l’image restitue (au prisme de notre vision contemporaine de la banquise ?) la sérénité d’une nature encore (presque !)  inexplorée …

 

Dernière planche de Le « Pourquoi-pas » ? dans l’Antarctique : journal de la deuxième expédition au Pôle sud, 1908-1910, suivi des rapports scientifiques des membres de l’état-major / Dr Jean Charcot, Paris, Flammarion, 1910. Gallica (BnF).

 

=> Pour aller plus loin, on pourra consulter en ligne, entre autres :

Le « Gallica vous conseille » sur Jean-Baptiste Charcot : https://gallica.bnf.fr/conseils/content/jean-baptiste-charcot

 

Isabelle Autissier, « Deuxième expédition polaire de Jean-Baptiste Charcot« , sur le site France Archives, 2008

Cédric Gouverneur, « Charcot et l’Antarctique : face-à-face avec le continent de glace », Géo, 05/01/2021 

« Jean-Baptiste Charcot, le « gentleman des pôles » » (Série « Dans les pas des explorateurs »), France Culture, décembre 2017

Citer ce billet : Blog Histoire, "Les images ont parlé ! Le reconnaissez-vous ?," in L'Histoire à la BnF, 18/02/2021, https://histoirebnf.hypotheses.org/11351, [consulté le 02/03/2021].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.