Ressources autour de la Commune (1871)

À l’occasion des 150 ans de la Commune de Paris, nous vous proposons de découvrir les ressources de la BnF, des focus sur des thématiques précises, ainsi qu’une sélection de sites et blogs consacrés totalement ou en partie à ces 72 jours qui ont marqué l’histoire et les mémoires.

Le 10 juin 2021, se tiendra  à la BnF une journée d’étude (« Nommer et raconter la Commune ») dont le programme sera bientôt en ligne.

I / Ressources sur la Commune  dans les collections de la Bibliothèque nationale de France (BnF)

1/ Recherches dans les catalogues

La BnF dispose de 3 catalogues informatisés. Afin de bien comprendre ce que contiennent ces catalogues, nous vous invitons à consulter cette page et le  billet de ce carnet « Aide à la recherche en histoire : Partie 1 – Panorama des ressources BnF».

Vous pouvez par exemple y mener des recherches avec les sujets suivants :

France — 1870-1940 (3e République)

Paris (France) — 1871 (Commune)

Communards 

Le Catalogue de l’histoire de France peut s’avérer un complément précieux  : il recense plus d’un million de documents entrés jusqu’en 1987 dans les collections de la BnF sur l’histoire de la France et de ses anciennes colonies. Le billet « Le Catalogue de l’histoire de France dans les Mémos ‘Chercher et Trouver ‘ » vous aidera à vous y repérer.

2/ Focus sur quelques collections

Vous trouverez ici sur le site de la BnF une présentation générale autour de la Commune dans les collections de la BnF.

Pour repérer des ouvrages antérieurs à 2006, vous pouvez utiliser la  Bibliographie critique de la Commune de Paris  : 1871 par Robert Le Quillec1.

Vous pouvez également rechercher les publications nouvelles sur la version bêta de la Bibliographie de l’histoire de France (BHF) avec par exemple le mot-matière Commune de Paris (1871).

Voici quelques focus (entre autres) sur la Commune dans les collections de la BnF…

… au Département des Manuscrits,  « La Commune de Paris dans les collections du Département des Manuscrits » présentée par Guillaume Delaunay ici.

… au Département de l’Audiovisuel, « La Commune en chansons et sa discographie » présentée par Audrey Viault  ici.

… au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, vous trouverez le focus « Comment identifier des documents sur la Commune dans les collections du département thématique Philosophie, histoire, sciences de l’homme » ici. Nous vous proposons également un corpus de 130 documents sur la Commune  datant du XIXe siècle et du début du XXe siècle, établi par Baptiste Letombe lors d’un stage au  service Histoire en 2020.

3/ Ressources numériques de la BnF

À explorer

En mode « recherche avancée », la « recherche par proximité » aide à repérer nombre de documents pertinents. Ainsi par exemple la recherche du terme « otages » à une distance maximale de 10 mots du terme « Commune » amène à ce jour 1820 résultats (donc 1820 documents contenant ces deux mots dans une même page), dont une grande partie consiste en documents hostiles à la Commune comme l’Œuvre expiatoire du massacre des otages, accompli les 24 et 26 mai 1871. Appel à tous les chrétiens de l’univers catholique et aux amis de la France en 1871, le Rapport sur la mort des otages de la Commune, adressé le 3 juin 1871 à M. le général de Ladmirault,… par l’abbé Escalle en 1874, etc., mais aussi documents émanant de sympathisants de la Commune comme La vérité sur la commune par Ch. Beslay en 1877 ou Vive La Commune ! par Em. Vandervelde en 1903.

Sur son compte Twitter, Gallica retrace l’histoire de la Commune (« le fil de la Commune »)  au jour le jour, à travers les témoignages de quelques communardes et communards (voir ici).
Atelier Nadar. « Jules Vallès, journaliste, membre de la Commune« . Gallica (BnF).

Quelques éléments glanés dans des éditorialisations et valorisations menées par différents services de la BnF :

Signalons également sur Gallica le billet de Laurent Portes, « La Commune de Paris ». D’autres billets Gallica sont mentionnés ci-dessous.

II/ Ressources en ligne sur  la Commune (hors BnF)

1/ Ressources en ligne

NB : cette liste ne se veut pas exhaustive

Le Cours de l’histoire animé par Xavier Mauduit a consacré une série (« La Commune, 150 ans ») à la Commune de Paris : « La Commune, un chantier transnational », avec Quentin Deluermoz ; « Léo Frankel, trajectoires d’un communard », avec Julien Chuzeville ; « Clichés de la Commune » avec Laure Godineau ; « La Commune, ruines et postérité », avec Éric Fournier.

« La Commune de Paris en 5 idées reçues » par Chloé Leprince.

Un épisode  de « Concordance des temps » a évoqué avec Céline Léger « Jules Vallès et ses combats ».

L’émission « LSD, La série documentaire » consacre cette semaine 4 épisodes à « La Commune de Paris, dernière révolution avant la République » : « La Commune, une vraie guerre civile », « La Commune, plus belle la vie »,  « La Commune, une photo de famille »,  « La Commune et ses vies successives ».

LSD, La série documentaire est en partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur, qui permet de visionner le film La Commune de Peter Watkins (2000) jusqu’au 29/03/21.

2 / Ressources pédagogiques en ligne

NB : cette liste ne se veut pas exhaustive

III/ Focus sur  …

Les thématiques autour de la Commune sont nombreuses. Nous avons choisi ici trois thématiques pour lesquelles il peut être particulièrement utile pour des raisons méthodologiques d’avoir un éclairage.

1/ … la presse pendant la Commune

Michel Cordillot indique : « Une des caractéristiques de la période de la Commune fut un spectaculaire développement de la presse : toutes sensibilités confondues, plus de 70 titres virent alors le jour2 ».

Les premiers écrits sur la presse communarde ou versaillaise

Dès 1871, Firmin Maillard propose une  Histoire des journaux publiés à Paris pendant le Siège et sous la Commune, au 1872, Albert Gagnière publie  une Histoire de la presse sous la Commune, du 18 mars au 24 mai 1871. La même année est édité le Journal des journaux de la Commune : tableau résumé de la presse quotidienne, du 19 mars au 24 mai 1871, lois, décrets, proclamations, rapports et informations militaires, séances de la Commune, etc., reproduits d’après le « Journal officiel » de Paris, extraits des autres journaux organes ou défenseurs de la Commune en 2 volumes : tome 1 ; tome 2.

Ces différents ouvrages donnent des indications bibliographiques et des  extraits de la presse pendant la Commune, mais il est parfois difficile de s’y retrouver. Voici quelques conseils – sans prétention d’exhaustivité – pour mieux identifier les publications et les retrouver en ligne lorsqu’elles ont été numérisées.

Où  lire en ligne la presse communarde comme la presse versaillaise :

– dans Gallica, bibliothèque numérique de la BnF, on peut explorer une sélection de journaux à tirages importants à partir de la page « presse par thématiques ». Pour un titre précis, il convient de faire une recherche avancée par titre et de sélectionner « presse ». Pour plus de précisions sur ce type de recherches voir les billets Aide à la recherche en histoire : Partie 1 – Panorama des ressources BnF et Gallica pour les historiens.

=> Pour feuilleter le journal ci-dessous dans Gallica, cliquez sur les flèches

– dans Retronews,  site de presse partenaire de la BnF, on peut également mener une recherche par titre, une recherche par année, par mois (par exemple : avril 1871), par combinaison de critères, ou avec la période « Commune ».

NB : pour la presse, Gallica et Retronews sont complémentaires : des documents accessibles sur l’une de ces bibliothèques numériques peuvent ne pas être numérisés sur l’autre.

– pour consulter la presse locale, on pensera à utiliser le portail Presselocaleancienne, voir le billet « PRESSELOCALEANCIENNE : un site de la BnF exclusivement dédié à la presse locale ancienne et d’intérêt général ».

– le site « Fragments d’Histoire de la gauche radicale » propose une page sur la « presse communarde » donnant accès à des journaux de la Commune numérisés.

Pour connaître la  liste des journaux communards (outre les ouvrages déjà évoqués plus haut) :

– Michel Cordillot donne une liste non exhaustive de 25 titres5.

– Sur son blog « La Commune de Paris » Michèle Audin répertorie ces journaux et renvoie à leur notice dans le catalogue de la BnF. Les notices du catalogue BnF indiquent quant à elles les numérisations existantes, dans Gallica ou Retronews.

Journaux de la Commune de A à G

Journaux de la Commune de H à Z

Voir également sur le même blog les différents articles de la catégorie « presse », dont un sur les éditions du soir et du matin du Journal officiel sous la Commune.

– La page « Administration et bureaux des principaux journaux de la Commune » du MEL (voir plus haut) permet de découvrir les emplacements des rédactions des principaux journaux de la Commune et la biographie des rédacteurs, et de visualiser sur RetroNews certains exemplaires de ces journaux.

Le principe de la liberté de la presse ayant été affirmé dans le Journal officiel du 20 mars 1871, les journaux d’opposition pouvaient encore être publiés. Toutefois, certains ont fait en mai l’objet d’une interdiction après avoir fortement critiqué  la Commune, comme Le Temps,  Le Bien public … Ils ont alors changé de nom pour subsister (dans la capture d’écran d’une partie de la notice du Bien public ci-dessous, on voit les différents noms pris par ce journal en 1871). Le Figaro et Le Gaulois, repliés à Versailles, ont continué à être mis en vente dans la capitale6.

Extrait de la notice du Bien public dans le catalogue de la BnF.
Lix, « Scènes du boulevard à l’occasion des journaux supprimés », Le Monde illustré, 29 avril 1871. Gallica (BnF).

 

Un livre et des articles sur la presse de la Commune (entre autres !) :

– sur Le Cri du Peuple : Maxime Jourdan, Le Cri du Peuple (22 février-23 mai 1871), Paris, L’Harmattan, 20057.

– sur une femme journaliste pendant la Commune : Charlotte Cosset and Gilles Malandain, André Léo journaliste. Engagement et témoignage (1866-1871)Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 132 | 2016.

– sur la Commune vue par la presse poitevine : Charles-Alexandre Krauskopf, « La haine de la Commune : un exemple provincial », dans Frédéric Chauvaud et Ludovic Gaussot (dir.), La Haine : histoire et actualité, Rennes, PUR, 2008, p. 85-998.

2/ … les femmes dans la Commune
[Mai 1871] : [estampe] ([Un seul état, épreuve marquée au crayon rouge : « N° 52 »]) / PP [Petit Pierre, i.e. Steinlen] Auteur : Steinlen, Théophile Alexandre. 1894. Gallica (BnF).

Un peu d’historiographie …

Carolyn J. Eichner propose une synthèse dans Franchir les barricades. Les femmes dans la Commune de Paris,  ouvrage paru en anglais en 2004 et traduit en français en 20209. Dans l’ouvrage La Commune de Paris 1871. Les acteurs, l’événement, les lieux10, on trouve des points sur « Le rôle des femmes pendant la Commune » et « L’Union des femmes pour la défense de Paris et les soins aux blessés » par Florence Braka, « Les ambulancières et les cantinières » par Olivier Peynot, « La postérité d’une figure de la Commune : Louise Michel » par Sidonie Verhaeghe, etc.

Dès 1950, Eugene W. Schulkind  évoquait « Le rôle des femmes dans la Commune de 1871 » dans 1848. Revue des révolutions contemporaines. En 1996, Gay L. Gullickson publiait Unruly women of Paris  : images of the Commune11. En1997, Marisa Linton donnait un article intitulé « Les femmes et la Commune de Paris de 1871 » à la Revue historique, et  Alain Dalotel consacrait un chapitre de La barricade12 à « la barricade des femmes« . Quentin Deluermoz proposait en 2012 dans Penser la violence des femmes le chapitre « Des communardes sur les barricades »13. En 2013 paraissait le Petit dictionnaire des femmes de la Commune de Paris, 1871 : les oubliées de l’histoire par Claudine Rey, Annie Limoge-Gayat, Sylvie Pépino14.

Dans le même temps des ouvrages s’intéressaient plus largement à la place des femmes au XIXe siècle  et à leur rôle politique (voir sur ce carnet « Écrire l’histoire des femmes : quelles ressources à la BnF ? »), et ceux consacrés à la Commune faisaient progressivement une part aux femmes.

La figure centrale de la « pétroleuse »

En 1963, Édith Thomas publiait Les pétroleuses 15, un essai démontrant que la figure de la pétroleuse a été forgée pendant la Semaine sanglante par les Versaillais et que la justice a ensuite peiné à identifier des femmes responsables des incendies, alors que des dizaines d’entre elles ont été arrêtées dans la capitale et certaines exécutées en plein rue. « Cette figure totalement fantasmatique […] porte à son point le plus haut une violence de genre excluant les femmes de la sphère politique et de la dignité combattante16 ». Il convient donc de connaître les mécanismes de sa fabrication auxquels différent(e)s historien(ne)s ont donné corps. En 2000, Michèle Riot-Sarcey a publié « De la « tricoteuse » à la « pétroleuse » ou les figures répulsives de la « femme publique »  dans le n° 10 de 48/14 La revue du musée d’Orsay. Quentin Deluermoz a donné en 2009 dans l’ouvrage Impossibles victimes, impossibles coupables : Les femmes devant la justice 17 dirigé par Frédéric Chauvaud et Gilles Malandain un article intitulé : « Ambigüe criminalité : le traitement judiciaire des femmes de la Commune ou le retour à l’ordre sexuel et politique » (2009), et Eric Fournier a rédigé une notice intitulée  « Les pétroleuses » dans La Commune de Paris 1871. Les acteurs, l’événement, les lieux18. La  liste n’est pas exhaustive.

« Les fausses pétroleuses », La Liberté, 4 octobre 1871 . Gallica (BnF).

On trouvera sur France Culture en podcast un documentaire illustré, avec une interview de Laure Godineau : « Entre misogynie et mépris de classe, le mythe de la pétroleuse de la Commune » et deux articles de Chloé Leprince : «‘Pétroleuse’ : l’image d’hystérique du baril qui masque l’engagement des femmes dans la Commune de Paris», et « La Commune de Paris, révolution féministe ? Idée reçue n° 4 ». Ces trois contributions datent de 2021.

« L’Histoire par l’image » (voir plus haut) propose  « Le mythe de la pétroleuse », par Bertrand Tillier.

En 2016, la section 4 de  l’exposition « Présumées coupables » des Archives nationales a été consacrée à « la pétroleuse ». On en retrouve une adaptation numérisée ici sur le site « Criminocorpus ».

Sur le site de TV5Monde, Sylvie Braibant a évoqué « Le 1er mai 1871, quand les Communardes ‘avaient la folie en tête’ ».

=> Cliquez sur les images de la galerie ci-dessous pour mieux les voir

Quelques ressources en ligne (liste non exhaustive) sur les femmes pendant la Commune :

Sur le site « Éloi Valat », site du dessinateur Éloi Valat, une page sur « les femmes de la Commune » 19.

Sur le site des « Amies et Amis de la Commune 1871 » de nombreux articles dans le dossier thématique « les femmes de la Commune ».

Sur le site « Les Clionautes », on trouvera le texte de l’intervention de Françoise Bazire aux Rendez-vous de L’Histoire de Blois en 2018 : « Les femmes durant la Commune de Paris (1871) ».

Lix, « Une séance du club des femmes à Saint-Germain l’Auxerrois« , Le Monde illustré, 20 mai 1871. Gallica (BnF).

 

Quelques communardes dont l’histoire a plus particulièrement  retenu les noms (en cliquant sur leurs noms, vous accéderez à leurs fiches dans data.bnf.fr, fiches de référence sur les auteurs, les œuvres et les thèmes) :

Élisabeth Dmitrieff (1851-1910):

 Notice DMITRIEFF Élisabeth (TOMANOVSKAÏA dite) sur le site du MEL

Sur le site de TV5Monde, Sylvie Braibant évoque « Élisabeth Dmitrieff, l’autre cheffe de file des femmes de la Commune de Paris« 

André Léo (Victoire Léodile Béra, 1824-1900)

Le site de l’Association André Léo propose de nombreuses ressources.

Notice CHAMPSEIX Léodile, dite André Léo ou Léo André [BERA Victoire, Léodile] sur le site du MEL.

Sur le blog La Commune de Paris, des billets consacrés tout ou partie à André Léo à consulter ici.

Sur le blog Gallica, Roger Musnik   évoque « André Léo, la communarde ».

Une page  est consacrée à André Léo dans les Sélections « Romanciers populaires du XIXe siècle » de Gallica.

Sur Retronews, « André Léo : « Croit-on pouvoir faire la Révolution sans les femmes ? », par Marina Bellot

Nathalie Le Mel (Nathalie Duval,1826-1921) :

Notice LE MEL Nathalie [née DUVAL Perrine, Natalie] du MEL.

Sur le blog La Commune de Paris, des billets consacrés tout ou partie à Nathalie Le Mel  à consulter ici.

Sur Retronews, « Nathalie Le Mel, figure ouvrière et combattante de la Commune » par Michele Pedinielli.

(Zoom sur…) Louise Michel (1830-1905) :

« Louise Michel » , dessin et texte de Louis Lemercier de Neuville. Vers 189?. Gallica (BnF).

Œuvres numérisées dans Gallica :

Le livre du jour de l’an  : historiettes, contes et légendes pour les enfants (1872)

La Misère (1882) [avec la publicité pour le feuilleton ici

Contes et légendes (1884)

Légendes et chants de gestes canaques (1885)

Le Bâtard impérial (1886)

Mémoires de Louise Michel écrits par elle-même (1886)

La Commune (1898)

Quelques ressources en ligne (entre autres) :

Site de l’Association Louise Michel

Sur le site de la revue en ligne Ballast :  « Abécédaire de Louise Michel »

Sur le site de la BnF : Conférence sur Louise Michel, donnée par Xavière Gauthier à la BNF, dans le cadre d’un cycle consacré aux Femmes engagées

Louise Michel : « la vierge rouge »  par Irma Boyer avec une préface d’Henri Barbusse(1927) sur Gallica

Sur le blog « La Commune de Paris », les billets de Michèle Audin consacrés à  Louise Michel ici

Véronique Fau-Vincenti :  notice MICHEL Louise [Dictionnaire des anarchistes -Maitron en ligne]

Sur le site de France Culture, dans l’émission « Toute une vie » : « Louise Michel : louve et agneau (1830-1905) »

Sur le site de France Inter, dans l’émission « Autant en emporte l’histoire »: « Louise Michel, soldate de la Commune, fiction de Christine Spianti, suivie d’un entretien entre Stéphanie Duncan et Xavière Gauthier, philosophe, autrice et spécialiste de Louise Michel

La fiche Gallica vous conseille autour de Louise Michel

Sur Retronews, Pierre Ancery, « Louise Michel, l’héroïne de la Commune face à ses juges »

Bertrand Tillier, « Louise Michel et sa légende », sur le site « Histoire par l’image »

Bertrand Tillier, « Les obsèques de Louise Michel », sur le site « Histoire par l’image »

Julie Tchernookov, « Louise Michel, une femme libre au bagne« , sur le blog Gallica

Sidonie Verhaeghe, « « Les victimes furent sans nom et sans nombre ». Louise Michel et la mémoire des morts de la Commune de Paris », Mots. Les langages du politique , 100 | 2012.

Paule Minck (Adèle Paulina Mekarska1839-1901)  :

« Notice MINK Paule. Ecrit parfois MINCK Paule » par Jean Maitron. Biographie établie avec la collaboration de René Bianco. Sur le site du MEL.

Sur le blog La Commune de Paris, des billets consacrés à Paule Minck à consulter ici.

3/ … les images de la Commune

La Commune a suscité une quantité considérable d’images. Les photographes, compte-tenu du temps de pose nécessaire pour des raisons techniques, ont privilégié les clichés posés, ce qui explique le côté figé de ces photographies ou les silhouettes floues lorsque les personnes ont bougé (voir ci-dessous).

« Hôtel de Ville incendié« , Les ruines de Paris et de ses environs, 1870-1871 / cent photographies par A. Liébert ; texte par Alfred d’ Aunay , 1872. Gallica (BnF).

Les journaux n’avaient pas non plus alors les moyens techniques nécessaires pour publier des photographies et avaient rarement les ressources financières pour publier des dessins, à l’exception notoire du Monde illustré.

Dessinateurs et photographes ont sillonné Paris et ses environs, afin de saisir protagonistes et événements. Après la Commune, les publications d’images et d’ouvrages illustrés se multiplient. L’image est souvent utilisée pour dénoncer des faits (massacres et incendies), pour stigmatiser. Les caricatures anticommunardes fleurissent (comme celles de Cham dans Le Charivari, ou l’album Les Communeux de Bertall, à feuilleter ci-dessous), les photomontages apparaissent comme celui des frères Appert sur les communardes à la prison de Versailles (voir ci-dessous) …

« Communardes à la prison des Chantiers à Versailles« , [Recueil. Figures et scènes de la Commune de Paris] Auteur : Appert, Ernest (1831-1890). Photographe. Date d’édition : 1871-1873. Gallica (BnF).

On citera entre autres  sur les images de la Commune :

  • Quentin Bajac,  La Commune photographiée  : [exposition, Paris, Musée d’Orsay, 14 mars-11 juin 2000],  Paris, Réunion des musées nationaux, 200020
  • Bertrand Tillier, La Commune de Paris, révolution sans images ? : politique et représentations dans la France républicaine, 1871-1914, 200421
  • Éric Fournier, « Les photographies des ruines de Paris en 1871 ou les faux-semblants de l’image », Revue d’histoire du XIXe siècle, 32 | 2006
  • Laure Godineau, La Commune de 1871 expliquée en images, 202122

Sur le site du Monde, le premier épisode de la série « Flashback » est consacré à la « Commune de Paris : les premières photos manipulées ? »

On trouvera des images de la Commune sur la plupart des sites précédemment listés. Sur Gallica, sont à explorer plus particulièrement les images de « La Commune de Paris » dans les Sélections « Histoire par l’image ».

=> pour mieux les voir, cliquez sur les images de la galerie ci-dessous

Ajoutons entre autres aux sites déjà cités (comme « l’histoire par l’image ») le site Paris Musées avec l’interrogation « Commune de Paris ».

Sur cette page, Raphaël Meyssan explique comment il a réalisé son roman graphique en trois parties Les Damnés de la Commune, en employant des gravures de l’époque. On pourra voir le film d’animation éponyme sur Arte le mardi 23 mars à 20h50 et du 16 mars au 21 mai sur arte.tv.

IV/ Journée d’étude du 10 juin 2021 : « Nommer et raconter la Commune »

Le 10 juin 2021 une journée d’étude « Nommer et raconter la Commune » se tiendra à la BnF. Nous vous en donnerons très prochainement ici et sur le site de la BnF le programme précis.

Citer ce billet : Agnès Sandras, "Ressources autour de la Commune (1871)," in L'Histoire à la BnF, 17/03/2021, https://histoirebnf.hypotheses.org/11589, [consulté le 16/04/2021].

Je remercie les différents collègues de la BnF qui m’ont aidée à étoffer ce billet.

  1. Robert Le Quillec, Bibliographie critique de la Commune de Paris  : 1871, Paris,  la Boutique de l’histoire, 2006. []
  2. Michel Cordillot, « Le point sur – Les journaux et les journalistes de la Commune, 19 mars- 24 mai 1871 », La Commune de Paris, 1871 ; les acteurs, l’événement, les lieux (coordonné par Michel Cordillot), Les Éditions de l’atelier, Ivry-sur-Seine, 2021. Pages 693-694. []
  3. Il publie également en 1871 Les publications de la rue pendant le Siège et la Commune : satires-canards-complaintes-chansons-placards et pamphlets : bibliographie pittoresque et anecdotique et Les publications de la rue pendant le Siège et la Commune : satires-canards-complaintes-chansons-placards et pamphlets : bibliographie pittoresque et anecdotique
  4. Jules Lemonnyer se spécialise ensuite dans la vente d’ouvrages communalistes, voir sa notice ici dans le Maitron en ligne. []
  5. Michel Cordillot, « Le point sur – Les journaux et les journalistes de la Commune, 19 mars- 24 mai 1871 », op.cit. []
  6. Michel Cordillot, « Le point sur – Les journaux et les journalistes de la Commune, 19 mars – 24 mai 1871 », op.cit. []
  7. Maxime Jourdan, Le Cri du Peuple (22 février-23 mai 1871), Paris, L’Harmattan, 2005. Voir le compte-rendu de Robert Tombs, « Maxime Jourdan, Le Cri du Peuple (22 février-23 mai 1871) », Revue d’histoire moderne & contemporaine, 4(4), 221-221. []
  8. La haine : histoire et actualité sous la direction de Frédéric Chauvaud, Ludovic Gaussot, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008. []
  9. Carolyn J. Eichner, Franchir les barricades : les femmes dans la Commune de Paris traduit de l’anglais par Bastien Craipain, Paris, Ed. de la Sorbonne, 2020. []
  10. Op.cit. []
  11. Gay L. Gullickson, Unruly women of Paris  : images of the Commune, Ithaca, London, Cornell university press, 1996. []
  12. Alain Corbin et Jean-Marie-Mayeur (dir.), La barricade, actes du colloque organisé les 17, 18 et 19 mai 1995 par le Centre de recherches en histoire du XIXe siècle et la Société d’histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997. []
  13. Penser la violence des femmes sous la direction de Coline Cardi et Geneviève Pruvost ; préface de Arlette Farge ; [postface de Rose-Marie Lagrave, Paris, La Découverte, « Sciences humaines », 2012. []
  14. Claudine Rey, Annie Limoge-Gayat, Sylvie Pépino, Petit dictionnaire des femmes de la Commune de Paris, 1871 : les oubliées de l’histoire, Paris, Les Amis de la Commune de Paris 1871, 2013. []
  15. Édith Thomas, Les pétroleuses, Gallimard, 1963. Il peut être intéressant de lire les compte-rendus contemporains de cet ouvrage tels que celui de Robert Marquant :  » Édith THOMAS. Les Pétroleuses. Paris, Gallimard, 1963. ( Collection La suite des temps.)« , Bibliothèque de l’école des chartes. 1966, tome 124, livraison 1. pp. 334-336. L’ouvrage a été réédité en 2019 avec une préface de Bernard Noël par L’Amourier – voir sa notice ici – et en 2021 dans la collection Folio Histoire avec une préface de Chloé Leprince. []
  16. Eric Fournier, « Les pétroleuses », dans La Commune de Paris 1871. Les acteurs, l’événement, les lieux, op.cit. []
  17. Impossibles victimes, impossibles coupables : les femmes devant la justice, XIXe-XXe siècles sous la direction de Frédéric Chauvaud et Gilles Malanda, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009. []
  18. Op.cit. []
  19. Éloi Valat est notamment l’auteur de : Le journal de la Communepublié à la suite de l’exposition « Le journal de la Commune : dessins inédits d’Éloi Valat », Bibliothèque historique de la ville de Paris, 1er mars-1er avril 2007-, préface de Jean-Marie Borzeix, Bleu autour, 2007 ;  L’enterrement de Jules Vallès, préface de Silvia Disegni, Bleu autour, 2010 ; La semaine sanglante de la Commune de Paris, préface de Marie-Hélène Roques, Bleu autour, 2013 ; Louises,  les femmes de la Commune, préface de Sarah Al-Matary, Bleu autour, 2019. []
  20. Quentin Bajac,  La Commune photographiée  : [exposition, Paris, Musée d’Orsay, 14 mars-11 juin 2000],  Paris, Réunion des musées nationaux, Seuil, 2000. []
  21. Bertrand Tillier, La Commune de Paris, révolution sans images ? : politique et représentations dans la France républicaine, 1871-1914, Champ Vallon, 2004. []
  22. Laure Godineau, La Commune de 1871 expliquée en images, Seuil, 2021. []

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.