CYCLE DE CONFÉRENCES – Comment écrire l’histoire aujourd’hui ? Reconstruire le passé entre faits et interprétation

Du 29 septembre 2021  au 15 décembre 2021, le cycle “Comment écrire l’histoire aujourd’hui ?” invite le public à comprendre le travail des historiennes et historiens, et l’importance qu’y joue l’interprétation. Il se veut une invitation à réfléchir à la construction du discours historique, à une époque où le « vrai » pose plus que jamais question, de « fausses nouvelles » en rythmes médiatiques effrénés.

En quoi la reconstruction du passé peut-elle avoir une prétention « explicative » ? De quel type d’explication peut-il s’agir ? Histoire croisée, apport des sciences expérimentales, histoire contrefactuelle, histoire environnementale… Ce cycle présentera la diversité des méthodes et disciplines utilisées pour penser et écrire l’histoire. Les interventions seront faites à une ou plusieurs voix, donnant la parole à des chercheurs qui travaillent sur différents sujets de l’Antiquité à nos jours.

En partenariat avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Programme  des conférences
(retrouvez les informations pratiques ICI  sur l’agenda de la BnF)

Écrire l’histoire aujourd’hui – Quels sources et objectifs dans la reconstruction du passé ?

– 18 h – 20 h
L’image mise en avant du billet est extraite d’une estampe intitulé “Clio” [Clio : [estampe]. H. Bonnart ex. au Coq avec privil. XVIIe siècle. Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, RESERVE FOL-QB-201 (58)]. Voir ici dans Gallica.

Citer ce billet : Blog Histoire, "CYCLE DE CONFÉRENCES – Comment écrire l’histoire aujourd’hui ? Reconstruire le passé entre faits et interprétation," in L'Histoire à la BnF, 21/09/2021, https://histoirebnf.hypotheses.org/12205, [consulté le 26/10/2021].
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.