Révolution française : quelles ressources hors BnF ?

De quelles sources les chercheurs disposent-ils pour écrire l’histoire de la Révolution française ? Un premier billet s’intéressait aux ressources BnF ; ce second volet vous propose une cartographie d’institutions, collections et ressources en ligne pour identifier les éléments disponibles au sein d’institutions en France et à l’étranger.

             

SOMMAIRE

I.   COLLECTIONS À PARIS (hors BnF)

II.  COLLECTIONS HORS DE PARIS

III. À L’ÉTRANGER

IV. SOCIÉTÉS SAVANTES ET BASES DE DONNÉES EN LIGNE

V.  ICONOGRAPHIE

VI. POUR ALLER PLUS LOIN

Ici l’on danse : vue de la décoration et illumination faite sur le terrein de la Bastille (…) [estampe] [1790]. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (22)-FT 4. Gallica (BnF). 

Cet article a été rédigé par Jaroslav Stanovský (bibliothécaire et enseignant-chercheur à la Bibliothèque de Moravie ; Brno, République tchèque) et Yann Kergunteuil (BnF – département Philosophie, histoire, sciences de l’homme. Service histoire), avec l’aide éclairée de plusieurs collègues dont on trouvera le nom en fin de billet. Il s’inscrit dans le cadre d’une Résidence culture réalisée par M. Stanovský en avril 2022, dans le cadre du programme du Ministère de la culture.

À noter : pour vous aider dans vos recherches, le carnet L’Histoire à la BnF vous propose aussi un billet consacré aux ressources en histoire à la BnF, un billet relatif aux ressources en histoire extérieures à la BnF, et un tutoriel pour mener vos recherches dans Gallica.

I. COLLECTIONS À PARIS (hors BnF)

Différentes institutions de Paris, épicentre de la Révolution, conservent des sources révolutionnaires. Sans prétendre à l’exhaustivité, en voici quelques unes.

   1. Bibliothèque historique de la Ville de Paris (BHVP)

Parmi les différents fonds révolutionnaires de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, on citera notamment :

Arrête, lis et médite. De l’état de la France et surtout de Paris, si la contre-révolution s’effectuait [Juin 1797 ?]. Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP 4-AFF-004916)

   2. Archives nationales

Les Archives nationales (AN) conservent une quantité importante de sources relatives à l’époque révolutionnaire. On consultera pour s’orienter le chapitre II.2 du Manuel pratique de Pierre Caron, toujours utile. Voir également :

a. Le « Fichier Révolution – Empire » : fichier papier, dépouillement exhaustif d’environ 750 000 actes notariés entre 1761 et 1824.

b. La fiche « Rechercher un émigré de la Révolution (1789-1825) ».

c. Guide des papiers privés d’époque révolutionnaire, Paris, Archives nationales, 1987, 301 p.

d. La Révolution française à travers les archives : des États généraux au 18 brumaire, par Pierre-Dominique Cheynet (dir.), Paris, Archives nationales, 1988, 438 p.
Publié à l’occasion du Bicentenaire. Sélection de documents contextualisés issus des Archives Nationales et d’archives départementales. Voir le dossier : « Documents sur la Révolution  française de 1789 » sur le site Archim.

Davantage d’éléments sur la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 conservée aux Archives nationales sont disponibles sur cette page.

Trat de l’histoire de France du 21 au 25 juin 1791 ou la métamorphose (…). [1791]. [estampe]. Estampes et photographie, QB-1 (1791-06-25)-FOL. Gallica (BnF)

   3. Sorbonne – Institut d’Histoire de la Révolution française 

Fondé en 1937, l’Institut d’Histoire de la Révolution Française (IHRF) est rattaché à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC, UMR 8066 – CNRS, ENS-PSL, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

L’IHRF propose notamment :

La bibliothèque de l‘IHRF est accessible sur rendez-vous. Ce fonds exceptionnel est consacré à la période de la Révolution et de l’Empire, plus particulièrement aux Révolutions occidentales de la fin du XVIIIe s. dans l’Europe révolutionnaire et impériale. Il comprend plus de 18 000 ouvrages, 12 000 titres des Archives de la Révolution française micro-fichées et 1 300 thèses et mémoires.

   4. Musée Carnavalet

Le Musée Carnavalet – Histoire de Paris abrite de riches collections relatives à la Révolution. Ses collections peuvent être explorées en ligne. Voir à titre d’exemple le catalogue de l’exposition de 1939 : La Révolution française dans l’histoire, dans la littérature, dans l’art, Paris, Éditions à la Carte, 1998, 253 p.

À noter : le site Paris Musées a mis en ligne des reproductions d’œuvres conservées par les 14 musées de Paris. Des filtres de tri des images sont possibles, comme « Révolution française (1789-1799) ».

Le sarcophage de Jean-Jacques Rousseau exposé au Panthéon (…), par Pierre-Antoine Demachy. 1794. [Huile sur papier marouflé]. Paris, musée Carnavalet.

   5. Assemblée nationale

L’Assemblée nationale propose un versant virtuel de l’exposition « La Révolution s’affiche » (21 sept. – 15 novembre 2019), ayant présenté une sélection d’affiches issues du fonds Louis-François Portiez, dit « Portiez de l’Oise » (1765-1810).

II. COLLECTIONS HORS DE PARIS

Des fonds révolutionnaires ou liés à l’étude de la Révolution se trouvent dans un très grand nombre d’institutions. Contacter directement les établissements en précisant sa thématique de recherche peut se révéler fructueux.

Le maréchal ferrant de la Vendée, par F-J Sablet, (dessin), J-L Copia (graveur). 1795. Estampes et photographie, RESERVE FOL-QB-201. Gallica (BnF).

La section ci-dessous présente ces riches fonds, sans prétention à l’exhaustivité.

   1. Bibliothèques

À noter : le CCFr (Catalogue Collectif de France) permet :

a. Bibliothèque municipale de Lyon

La Bibliothèque municipale de Lyon conserve des fonds de première importance quant à la Révolution. Ils sont présentés dans un tutoriel mettant en lumière des fonds relatifs à Lyon durant cette période, mais aussi plus généralement à la Révolution en France : Lyon et la Révolution française dans les collections de la Bm de Lyon.

À noter :

Fête de la Raison dans l’église de St-Jean, à Lyon, par M. Gay [S. l. n. d.]. Bm de Lyon (Coste 650)

b. Bibliothèque municipale de Rennes

La Bibliothèque municipale de Rennes conserve une collection révolutionnaire de plus de 5000 titres de tous types. On consultera à ce sujet le remarquable panorama établi par Xavier Ferrieu et Michèle Stievenard : Impressions révolutionnaires : 1788-1799. Bibliothèque municipale de Rennes, Rennes, Bibliothèque municipale, 1993, 439 p.

Ainsi que : Sciences et éducation à Rennes à l’époque révolutionnaire, Rennes, Bibliothèque municipale, 1990, 31 p. (exposition réalisée par le groupe « Mathématiques 17899 » de l’Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques (IREM) de Rennes).

Arrestation, du roi et de sa famille a Varenne le 22 juin 1791. Estampe (gravure sur bois). 1791. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (23)-FT 4. Gallica (BnF).

  
    2. Archives départementales

D’importants fonds sont conservés par les différentes archives départementales.

En archives, la série L est consacrée à l’histoire révolutionnaire (par exemple, voir ici pour les archives du département des Yvelines).

  • Un panorama des archives numérisées est disponible ICI.
  • Les différents services d’archives sont cartographiés ICI.
  • De nombreuses ressources pédagogiques mises à dispositions par les archives départementales sont présentées ICI.

Pour s’orienter au sein des sources archivistiques, nous renvoyons une nouvelle fois au Manuel pratique de Pierre Caron (chapitre II.4).

   3. Musées 
a. Musée de l’histoire vivante (Montreuil)

Le Musée de l’histoire vivante de Montreuil conserve le fonds Révolution française, constitué de 1800 documents iconographiques (gravures, estampes…) et de près de 3000 documents imprimés et de 200 autres pièces diverses, parmi lesquelles des manuscrits autographes et des actes notariés. Il propose également des ateliers documentaires, dont certains concernent la Révolution.

Liste des principaux personnages, qui doivent composer l’Assemblée des notables du royaume. Estampe. [1787]. Estampes et photographie, RESERVE QB-201 (116)-FOL. Gallica (BnF).

b. Château de Vizille (Isère)

Le château de Vizille près de Grenoble abrite un Musée de la Révolution française. Les collections sont présentées ICI, le musée est présent sur Twitter.

c. Manoir de Veygoux (Puy-de-Dôme)

Le Manoir de Veygoux est situé à Charbonnières-les-Varennes, près de Clermont-Ferrand. Il propose expositions et animations autour de la Révolution française. Les ressources du site sont présentées ICI.

Un des cachots de la Bastille fait sur les lieux lors de la prise de cette affreuse prison. Dessin. 1789. Estampes et photographies, RESERVE QB-201 (118)-FOL. Gallica (BnF).

d. Musée de la Chouannerie et de la Révolution (Mayenne)

Le Musée de la Chouannerie et de la Révolution française est situé à Saint-Ouën-des-Toits, près de Laval. Il est présenté ICI.

e. Centre Historique Valmy 1792 (Marne)

Le Centre Historique Valmy 1792 retrace l’histoire de la première victoire de l’armée française contre l’armée prussienne pendant les guerres de la Révolution. Il est présenté ICI.

f. Exposition La Marseillaise

L’exposition « La Marseillaise », consacrée à l’histoire de l’hymne national, a été présentée dans trois musées du 25 mars au 3 juillet 2022.

III. À L’ÉTRANGER

The Contrast, 1793, d’après Lord George Murphy. [Estampe]. 1793. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (45)-FT 4. Gallica (BnF).

Les fonds révolutionnaires à l’étranger représentent une masse significative de documents. En voici une sélection :

    1. Angleterre

La British library conserve la remarquable collection dite French printed collections, dont :

Articles sur le site de la British Library :

De nombreuses monnaies révolutionnaires sont conservées au British Museum.

 POUR LE SOUTIEN DE LA CONSTITUTION IL FAUT (…), par Pierre François Palloy. [Monnaie, bronze]. 1791. British Museum, 1947,0607.572. 

2. États-Unis

The French pamphlets collection à la Newberry Library de Chicago.

    3. Allemagne

Confederation nationale du 14 Juillet 1790, se vend à Paris : chès Angelium… , 1790. [Estampe]. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (22)-FT 4. Gallica (BnF).

    4. Italie

L’influence des idéaux de la Révolution française sur le Risorgimento (processus historique qui conduit à l’indépendance de l’Italie) a nourri un débat historiographique très vif et de grande envergure. Les fonds d’archives italiens concernant cette thématique sont extrêmement nombreux. Nous vous invitons à consulter en première approche :

  • Casa Mazziniana (Pise) : musée et archives de l’intellectuel et homme politique italien, Giuseppe Mazzini (1805-1872)

Malbrouke, par Samuel William Fores. [Estampe]. London : August 24th 1791. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (23)-FT 4. Gallica (BnF).

    5. République tchèque

La Národní knihovna České republiky, Bibliothèque nationale de République tchèque, conserve de nombreuses ressources sur deux sites.

a. Bibliothèque de Moravie (Brno)

Pour toute question relative aux collections révolutionnaires des collections patrimoniales, nous vous invitons à contacter la Bibliothèque de Moravie.

Battaglia d’Austerlitz in Moravia: Seguita li 2. Decembre 1805 (…), par Carlo Vernet (dessin), Antonio Verico (grav.). [entre 1806 a 1830]. (Bibliothèque de Moravie Skø.1T-1251.865,89).

b. Bibliothèque privée du palais Kinský (Prague)

Les collections du palais Kinský sont particulièrement riches quant à la Révolution française. Leur histoire est présentée sur le site de la Bibliothèque nationale de République tchèque, ainsi que dans cet entretien avec Richard Šípek (oct. 2016). Présentation et contact ICI.

Palais Kinský à Prague, République tchèque

IV. SOCIÉTÉS SAVANTES ET BASES DE DONNÉES EN LIGNE

    1. « Archives de la Révolution française »

The French revolution research collection / Archives de la Révolution française est une grande entreprise d’identification des sources révolutionnaires dans les fonds français et anglais. Réalisé à l’occasion du Bicentenaire, cet outil exceptionnel est le fruit du travail d’une équipe de spécialistes anglais et français. Si le projet n’est pas allé à son terme, les fascicules restent toutefois très intéressants, notamment pour le contexte qu’ils offrent sur chacune des thématiques traitées. Dans chaque fascicule, on trouve une introduction bilingue français / anglais, ainsi qu’une liste de documents ; chaque document a pour référence : “n° du fascicule + ordre au sein du fascicule” (par exemple pour le volume “Journaux” : 1/1, 1/2, 1/3…”).

Cette collection de référence est organisée d’une manière thématique, en deux parties : « Fonds commun » / « Sections thématiques » :

    1. Journaux
    2. Mémoires et autobiographies
    3. Collections de base
    4. Bibliographies et instruments de recherche
    5. Le débat prérévolutionnaire
    6. Les thèmes politiques
    7. Les résistances à la révolution
    8. La Religion
    9. La réorganisation de la société
    10. L’économie
    11. La Guerre et les colonies
    12. La Culture

Ce répertoire des sources contient 9279 notices (cliquer sur « Notices bibliographiques liées », à droite de l’écran), pour la plupart numérisées dans Gallica.

La version papier de ce catalogue est conservée :

  • à la Bibliothèque Interuniversitaire de la Sorbonne (voir : le catalogue de la BIS ; ou au SUDOC) ;
  • à la BnF (les n° 1, 4, 5 et 12 sont manquants), ou elle n’est pas encore disponible en libre accès. Pour la consulter, nous vous invitons à vous du rapprocher du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme : philosophie-histoire-sciences-sociales@bnf.fr.

Cette mine est complétée d’un versant iconographique d’une grande richesse :

  • l’iconographie est disponible en partie sur Gallica et en intégralité en salle P :

Images de la Révolution française. Paris : Bibliothèque nationale de France [éd.], 1989. 1 disque vidéo (Laservision) : coul. (PAL) + 1 brochure ([18 p.] : ill., couv. ill. ; 30 cm). Contient 38 000 images – Catalogue en français et en anglais. Introduction et index de ce catalogue sont de toute première importance quant à l’identification des fonds révolutionnaires à la BnF et hors de la BnF.

Les documents pdf ci-dessous correspondent à différentes sections de cette ressource de première importance pour se repérer dans les fonds iconographiques de la BnF :

    2. Archives numériques de la Révolution française / French Revolution Digital Archive

Les Archives Numériques de la Révolution française (FRDA) sont le fruit d’une collaboration entre la Stanford University (Californie) et la BnF. Ce projet donne accès aux bases :

Cette ressource incontournable est présentée dans cet article du carnet de la recherche à la BnF (déc. 2018).

Acte de justice du 9 au 10 thermidor, par Viller. [Estampe]. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (48)-FT 4. Gallica (BnF).

    3. Revolution-francaise.fr (Société des études robespierristes)

Le site Revolution-francaise.fr est le carnet de recherche Hypothèses de la Société des études robespierristes, association fondée en 1908 se donnant pour but de rechercher et publier tous les documents ou travaux relatifs à l’histoire de Robespierre, de la Révolution et de l’Empire. Elle est présente sur Twitter.

Cette société savante publie les Annales historiques de la Révolution française, qui est présentée ICI, et dans cette notice du catalogue général de la BnF.

Bague à intaille « Marie Antoinette », par Jacques Guay (graveur). 1787. Médailles et Antiques (BnF Inv.58.2504bis).

    4. Société Française d’Étude du Dix-Huitième Siècle

La Société Française d’Étude du Dix-Huitième Siècle publie annuellement depuis 1969 la revue Dix-huitième siècle (Paris : Garnier).

De nombreux numéros entre 1969 et 1991 sont consultables dans Gallica. Cairn France donne accès aux numéros depuis 2006, les 3 dernières années étant en accès payant (gratuit depuis la bibliothèque de recherche de la BnF). Les numéros depuis 2006 sont disponibles en anglais sur Cairn International. La SFEDS est également présente sur Twitter.

    5. Société Internationale d’Étude du Dix-Huitième Siècle

La International Society for Eighteenth-Century Studies / Société internationale d’étude du dix-huitième siècle publie en ligne la Revue internationale d’étude du dix-huitième siècle  [ISSN 1797-0091]. La ISECS est également présente sur Twitter.

    6. British Society for Eighteenth-Century Studies

La British Society for Eighteenth-Century Studies publie depuis 2008 le Journal for eighteenth-century studies (Oxford: Wiley-Blackwell), dont certains numéros sont disponibles en ligne. La BSECS est présente sur Twitter.

[Costume des autorités civiles sous le Directoire]. [Estampe] [entre 1795 et 1799]. Estampes et photographie, RESERVE QB-370 (49)-FT 4. Gallica (BnF).

    7. Revolution-francaise.net

Le site Revolution-francaise.net est animé par des universitaires. Il souhaite interroger « les catégories du politique en les inscrivant dans le champ des études révolutionnaires » et « favoriser les croisements disciplinaires et d’articuler les problématiques de la recherche historique et les préoccupations du temps présent ». On en trouvera une présentation ICI.

    8. Liberté, égalité, fraternité – Exploring the French Revolution

Le site Liberté, égalité, fraternité – Exploring the French Revolution est le fruit d’une collaboration du Roy Rosenzweig Center for History and New Media (George Mason University) et de l’American Social History Project (City University of New York). Il est présenté ICI.

Il propose des articles, des cartes, une chronologie de la Révolution et plus 600 documents primaires.

    9. Age of Revolutions

La revue universitaire Age of Revolutions est disponible en libre accès : présentation ICI, comité éditorial , Twitter ICI. Elle propose une riche bibliographie ainsi qu’une French Revolution reading list et une riche sitographie.

    10. Consortium of the Revolutionary Era, 1750-1850

Le Consortium of the Revolutionary Era, 1750-1850 organise une conférence annuelle consacrée à la Révolution française (présentation ICI).

O sacra dieu ! de King is escape ! de King is escape ! [Dessin, plume, aquarelle] [1791]. Estampes et photographies, RESERVE QB-370 (23)-FT 4. Gallica (BnF)

    11. Printed Revolutions

Printed Revolution étudie la French Revolution collection de la John Rylands Research Institute and Library de Manchester (plus de 20 000 documents). Le projet est présenté ICI, et sur WordPress.

    12. The French Revolution Network

The French Revolution Network est un carnet de recherche Hypothèses animé par une équipe internationale d’universitaires (présentation ICI).

    13. Portail de la Brigham Young University

La Brigham Young University est une université états-unienne mormone située à Provo,  Utah (présentation ICI). Elle propose différentes ressources sur la page Euro docs – France: 1789 – 1871.

Tableau allégorique de la France scandaleusement dévorée par le peuple souverain… [dessin : plume, lavis, aquarelle]. [Ca. 1793]. Estampes et photographie, RESERVE QB-201 (133)-FOL. Gallica (BnF).

    14. Sur Twitter

De nombreuses universités et sociétés savantes permettant d’appréhender le siècle de la Révolution sont présentes sur Twitter. En voici une sélection qui s’ajoute aux comptes précédemment cités :

    15. Sites de particuliers 
  • Paris révolutionnaire : mettant l’accent sur les lieux de mémoire révolutionnaires, ce site réalisé par un particulier propose une approche par différentes entrées (dates, lieux / adresse précise où se sont déroulés certains événements, personnes, thématiques…). Le plan du site est accessible ICI.
  • Republique.de : site allemand consacré à la Révolution française, avec une entrée « personnes » et une entrée « sujets ».

IV. ICONOGRAPHIE

En plus des nombreuses ressources iconographiques présentées dans ce billet (notamment les « Archives de la Révolution française » en section IV.1), le billet précédent consacre une section à différentes banques d’images en ligne.

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, par Niquet le jeune. [estampe]. [ca 1789]. Estampes et photographie, QB-1 (1789-08)-FOL. Gallica (BnF).

VI. POUR ALLER PLUS LOIN

Retour au sommaire

Retrouvez le premier billet de cette série : « Révolution Française : quels fonds documentaires à la BnF ? » (juillet 2022).

Retrouvez ICI l’ensemble des tutoriels du carnet L’Histoire à la BnF.

Nous remercions chaleureusement les collègues ayant enrichi ce tutoriel de leur expertise : Jérôme Sirdey (Bibliothèque municipale de Lyon) et à la BnF, Mathilde Barbedette (Éducation artistique et culturelle), Marianne ArnoldPauline Darleguy, Caroline Hoinville, Emanuela Prosdotti, Agnès Sandras, Pierre Couhault et Frédéric Manfrin (Service histoire).

Jaroslav Stanovský
Bibliothécaire et enseignant-chercheur
Bibliothèque de Moravie (Brno, République tchèque)
Yann Kergunteuil
Chargé de collection – Service histoire
Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme
Bibliothèque nationale de France

Citer ce billet : Blog Histoire, "Révolution française : quelles ressources hors BnF ?," in L'Histoire à la BnF, 26/08/2022, https://histoirebnf.hypotheses.org/16968, [consulté le 04/10/2022].

L’image du bandeau est une eau-forte anonyme publiée à Paris en 1790 : Vue des travaux du Champ de Mars, par les patriotes…. Estampes et photographies, QB-1 (1790-07)-FOL. Gallica (BnF).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search