Archéologie sous-marine du débarquement de Normandie [Conférence reportée au mardi 26 juin, à 18h30]

Char Sherman du débarquement de Normandie conservé au large de Luc-sur-Mer (Calvados). Photographie Images explorations / Drassm, 2017

 

Le 7 février à 18h30 (Attention ! suite aux intempéries du 7 février, la conférence est reportée au mardi 26 juin),  Mme Cécile Sauvage, Conservateur du Patrimoine, Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) donnera une conférence intitulée « Archéologie sous-marine du débarquement de Normandie ».

Pour les informations pratiques (lieu, horaires), voir ici.

Découvrez comment l’Histoire s’élabore au fil des fouilles, de l’étude des objets ou des textes à travers la rencontre avec ceux qui l’enrichissent chaque jour par leurs recherches. Ce nouveau rendez-vous est consacré à l’actualité de la recherche archéologique de la Guerre.

Liberator n° 9 du 25 juin 1944 « Nos débarquements sont favorisés par le beau temps ». Gallica (BnF)

 

Le débarquement de Normandie a été abondamment étudié par les historiens. Depuis deux décennies, l’archéologie sous-marine contribue également à sa connaissance. Aux premières études menées par des plongeurs de la région de Caen, se sont ajoutées des campagnes menées par des équipes professionnelles américaine, canadienne, britannique puis française.

Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM), a pour mission l’inventaire des vestiges d’intérêt archéologique ou historique situés dans les eaux sous juridiction française. Depuis 2015, il accompagne la Région Normandie dans un projet  qui vise à faire inscrire les plages du Débarquement au titre du patrimoine mondial par l’Unesco. Après une première phase de dépouillement des données déjà acquises sur les vestiges maritimes du Débarquement, le DRASSM a débuté en 2017 une campagne d’expertises in situ. La centaine de vestiges aujourd’hui connus montre l’importance de la composante maritime de l’Opération Neptune et la variété des moyens mis en œuvre à cette occasion.

=> Pour en savoir plus :

Archéologie du débarquement et de la bataille de Normandie par  Vincent Carpentier et Cyril Marcigny. Rennes : Éd. « Ouest-France » ; [Paris] : Inrap, DL 2014.

Archéologie du débarquement et de la bataille de Normandie / Vincent Carpentier et Cyril Marcigny. Rennes : Éd. « Ouest-France » ; [Paris] : Inrap, DL 2014 Consultable en salle J  (Bibliothèque nationale de France, site de Tolbiac) sous la cote:  944.204 CARP a


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.