« La Grande Guerre sur le web » à la Bibliothèque nationale de France

Les chercheurs peuvent consulter les collections du dépôt légal de l’internet depuis les salles du rez-de-jardin de la Bibliothèque nationale de France (BnF).  Des collectes larges annuelles existent depuis 2004, et certaines archives remontent à 1996 grâce à des acquisitions provenant d’Internet Archive. Des collectes ciblées sont également menées sur les thèmes de société et d’actualité. À l’occasion du Centenaire de la Première Guerre mondiale, une collecte des sites ayant trait à la Grande Guerre et ses commémorations est menée, à laquelle ont été associées la DMPA (Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives), la BNU (Bibliothèque universitaire de Strasbourg), la BDIC (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine)  et les bibliothèques d’Amiens Métropole.

Pour consulter les sites archivés, les chercheurs doivent depuis le rez-de-jardin de la BnF choisir « les archives de l’internet » parmi les ressources numériques proposées en page d’accueil.

page-daccueil-lecteur-rdj

Ils peuvent ensuite rechercher le site dont ils veulent consulter les archives  en donnant l’url du site en question.

Un parcours guidé sera prochainement réalisé afin d’approfondir des thématiques comme celle des sites liés aux commémorations, au tourisme mémoriel, etc. Les sites sont en effet archivés avec des mots-clés concernant les aires géographiques considérées, les thématiques majeures, etc. Près de mille sites et blogs sont actuellement archivés dans le cadre de cette collecte.

Le corpus ainsi réalisé fait déjà l’objet de recherches. Citons une collaboration très riche entre BnF, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine et Télécom ParisTech, projet soutenu par le labex Les passés dans le présent.  On trouvera les premiers résultats de l’étude « Le devenir du patrimoine numérisé en ligne : l’exemple de la Grande Guerre »  ici.

lemprunt-de-la-paix-1917
Henri Lebasque, « L’Emprunt de la paix », Affiche, 1917. BnF, Département Estampes et photographie (Gallica).

 


2 réflexions au sujet de « « La Grande Guerre sur le web » à la Bibliothèque nationale de France »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *