Qui sommes-nous ?

À propos

Ce carnet vise à la diffusion et à la mise en valeur des collections de la BnF à travers une médiation et une éditorialisation scientifique. Il vise également à la mise en réseau et en cohésion non seulement des différents départements de la BnF entre eux, mais également de ces départements et de la recherche scientifique externe à l’établissement. Il souhaite enfin participer à la veille scientifique dans le domaine de l’histoire.

Voir notre édito.

Comité éditorial

Agnès SANDRAS, rédactrice en chef
Emilie FISSIER, administratrice

Liste des contributeurs

Contributeurs BnF

Marianne ARNOLD est conservatrice au département de l’Orientation et de la recherche bibliographique.

Véronique BÉRANGER est archiviste paléographe et conservatrice au département des Manuscrits, en charge des collections japonaises.

Séverine BOULLAY est conservatrice au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, chargée des collections d’histoire médiévale.

Anne BOYER est chargée de collections en histoire des sciences et des techniques au département Sciences et techniques.

Vanessa DESCLAUX est docteure en égyptologie et chercheuse associée au laboratoire HiSoMA, MSH Maison de l’Orient et de la Méditerranée. Elle est chargée de collection en archéologie, préhistoire et histoire ancienne au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme. Elle participe par ailleurs à l’animation du carnet L’Antiquité à la BnF.

Emilie FISSIER est archiviste paléographe et conservatrice au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, adjointe au chef du service Histoire. Ses travaux de recherche portent sur le ballet de l’Opéra de Paris sous le Second Empire.

Olivier JACQUOT est coordonnateur de la recherche au sein de la délégation à la stratégie et à la recherche de la BnF. Il anime notamment le Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France.

Alice LAFORÊT est archiviste paléographe et cheffe du service de la Bibliographie nationale française des périodiques. Ses travaux de recherches portent sur le savoir botanique médiéval en Occident.

Stefan LEMNY est chargé de collections en histoire de l’Europe centrale et de l’Est au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme. Il est spécialiste de l’histoire culturelle du XVIIIe siècle.

Philipp LEU est docteur en littératures comparées. Son travail aborde les questions de matérialité, de patrimonialisation et de numérisation des revues artistiques et littéraires fin de siècle. Il est chargé de sélection et de valorisation presse chez BnF Partenariats pour le site RetroNews.

Valérie LOUISON-OUDOT est coordonnatrice scientifique de la coopération avec des réseaux territoriaux spécifiques au sein du département de la Coopération de la BnF.

Florence PASCHAL est gestionnaire de collections au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, service Sciences sociales.

Fabien PLAZANNET est archiviste paléographe et conservateur général au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme dont il est directeur. Sa thèse d’École des chartes portait sur les sceaux gascons du Moyen Âge (1994).

Emanuela PROSDOTTI est chargée de collections en histoire de l’Italie, de la péninsule ibérique et de l’Amérique latine au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme.

Agnès SANDRAS est conservatrice au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, chargée des collections d’Histoire de France. Ses travaux de recherche portent sur les bibliothèques populaires et sur l’histoire des représentations au XIXe siècle.

Bertrand TASSOU est conservateur au département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, chargé des collections de Géographie.

Contributeurs extérieurs

Simon BERTIN est conservateur des bibliothèques en disponibilité, actuellement étudiant en médecine à l’Université Paris-Descartes. Il a notamment travaillé sur les collections de la BnF autour des guerres balkaniques.

Jean-Charles BUTTIER est docteur en histoire, actuellement collaborateur scientifique à l’Université de Genève (Faculté de psychologie et de sciences de l’éducation). Ses travaux portent sur la question des liens entre engagement politique et pédagogique (voir par exemple le carnet de recherches James Guillaume, un itinéraire).

Elise VANRIEST est archiviste paléographe et actuellement doctorante contractuelle en histoire des savoirs et des techniques à l’École pratique des hautes études / Labex Hastec. Ses travaux portent sur le verre et les verriers à Paris dans la seconde moitié du XVIe siècle.