Tous les articles par Blog Histoire

« Année Clemenceau » – après-midi d’étude à la BnF « Georges Clemenceau et la culture : d’une bibliothèque à l’autre »

S’inscrivant dans le cadre de la commémoration nationale de « l’Année Clemenceau »  en 2018, elle-même émanant directement de la Mission Centenaire 14-18, la BnF propose le vendredi 18 janvier 2019 une après-midi d’étude autour de « Georges Clemenceau et la culture : d’une bibliothèque à l’autre ».

Georges Clemenceau chez lui (portrait) : [photographie de presse] / Agence Meurisse Paris, 1928. Dép. des Estampes et de la photographie, EI-13 (2823)
Georges Clemenceau chez lui (portrait) : [photographie de presse] / Agence Meurisse Paris, 1928. Dép. des Estampes et de la photographie, EI-13 (2823)

Président du conseil à compter de novembre 1917, Georges Clemenceau a mené la France à la victoire de 1918 et contribué à la fin du Premier conflit mondial. Un aspect essentiel mais un peu moins connu de sa personnalité est son profond amour pour les lettres et les arts, qui ont marqué son éducation et occupé une place importante dans sa vie jusqu’à ses derniers jours. Une décennie après le don à la Bibliothèque nationale de France des manuscrits de la Fondation du musée Clemenceau, cette journée d’études mettra l’accent sur les goûts artistiques et littéraires et les relations que le Tigre a entretenues avec des artistes et écrivains de tout premier plan, tels Claude Monet, Auguste Rodin, Charles Péguy ou encore Octave Mirbeau.

Dans le cadre de l’Année Clemenceau, avec le soutien de la Mission du Centenaire et le concours scientifique de Sylvie Brodziak et de Jacqueline Sanson (Fondation du musée Clemenceau).

Continuer la lecture de « Année Clemenceau » – après-midi d’étude à la BnF « Georges Clemenceau et la culture : d’une bibliothèque à l’autre »

Conférence 16 janvier 2019 : La mer partagée : la France, l’Angleterre et la Manche (XVIIe-XVIIIe siècles)

Mercredi 16 janvier, à 18h30, la BnF vous propose, dans le cadre du cycle Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle, une conférence : « La mer partagée : la France, l’Angleterre et la Manche (XVIIe-XVIIIe siècles)« , par Renaud Morieux, senior lecturer à l’Université de Cambridge.

Continuer la lecture de Conférence 16 janvier 2019 : La mer partagée : la France, l’Angleterre et la Manche (XVIIe-XVIIIe siècles)

Faites parler les images ! où pouvait-on déjeuner dans un arbre au XIXe siècle ?

Dormir ou déjeuner dans une cabane au sommet d’un arbre était déjà à la mode au XIXe siècle ! Saurez-vous retrouver à quel endroit on pouvait se restaurer dans des arbres ?

Pour vous aider :

  • une image extraite d’une affiche publicitaire
  • une photographie
  • l’une de ces cabanes dans les châtaigniers a reçu de son propriétaire un nom faisant référence à un ouvrage à la mode. La cabane a bientôt donné son nom au hameau puis à la ville …
  • plusieurs chansons ont porté sur cet endroit, comme celle-ci … Retrouvez la rime en lieu et place des points d’interrogation [???] !

Depuis qu’au bois de Romainville
Un coup de hache a retenti,
Dévoilant le discret asile
Où Cupidon était blotti,
Le pauvre Amour a pris ses ailes
Et porté son tendre écusson
Au fronton des vertes tonnelles
Qui fleurissent à [???]

Ah ! qu’il est bon, bon, bon, bon !

Mirliton, mirliton, mirlitaine !

Ah! qu’il est bon, bon, bon, bon,
D’aller dîner à [???] !

C’est un villageois ermitage
Où l’on respire en même temps
La clématite et le potage,
La côtelette et le printemps ;
Sous la feuille où la nappe est mise
Court un harmonieux frisson,
Idylle que chante la brise
Aux amoureux de [???] .

Sur l’humble escalier en spirale
Tour à tour s’élance en riant
La grisette sentimentale
Et l’intrépide étudiant ;
S’il faut grimper par une échelle,
En revanche plus d’un garçon
Trouve dans les bras de sa belle
Le paradis à [???]

Rendez-vous en janvier 2019 pour la réponse !

 

 

Les images ont parlé ! À quel « saint » est-il déconseillé de se vouer ?

Vous aviez quatre indices à votre disposition dans un précédent billet pour deviner « à quel « saint » il est déconseillé de se vouer».

L’image mise en avant (vous la voyez désormais ci-dessus avec son titre) montre un homme réjoui brandissant une bouteille. L’indice suivant est une vue de la barrière de la Chopinette célèbre pour ses cabarets : les vins étant soumis à une taxe lors du franchissement de l’octroi, les Parisiens à la recherche d’alcools peu coûteux sortaient de la capitale et s’enivraient dans les estaminets des barrières. Le troisième indice consiste en une affiche éditée pour les représentations théâtrales de L’Assommoir de Zola, avec  Coupeau buvant plus que de raison. Enfin, une caricature raille  les plaisirs dominicaux.

Tous ces indices convergent vers « saint Lundi», patron des buveurs… Continuer la lecture de Les images ont parlé ! À quel « saint » est-il déconseillé de se vouer ?

Faites parler les images ! A quel « saint » est-il déconseillé de se vouer ?

Retrouverez-vous le « saint » figurant sur l’image mise en avant ci-dessus ?

Pour vous aider, quelques indices …

  • cette fête était monnaie courante à la barrière de la Chopinette …
Palaiseau, « Barrière de la Chopinette » (Paris), 1819. Eau forte aquarellée. Gallica (BnF).

Continuer la lecture de Faites parler les images ! A quel « saint » est-il déconseillé de se vouer ?

Les images ont parlé ! Une séance de caricatures évoquée à la chambre des députés en 1884

Dans un précédent billet, nous vous proposions de retrouver une séance parlementaire évoquant en 1884 les caricatures d’un homme politique.

Sauriez-vous retrouver pourquoi la chambre des députés parla de caricatures pendant l’une de ses séances en 1884 ? Pourquoi l’affaire évoquée faisait-elle tant de bruit ? De quel caricaturé célèbre était-il question ?

Vous disposiez des indices suivants :

Continuer la lecture de Les images ont parlé ! Une séance de caricatures évoquée à la chambre des députés en 1884

Conférence 21 novembre 2018 : l’histoire des mers dans la construction des entités géopolitiques

Mercredi 21 novembre, à 18h30, la BnF vous propose, dans le cadre du cycle Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle, une conférence : « L’histoire des mers dans la construction des entités géopolitiques »,  par  Christian Grataloup, professeur émérite à l’université Paris VII. Continuer la lecture de Conférence 21 novembre 2018 : l’histoire des mers dans la construction des entités géopolitiques

Colloque sur L’éducation populaire – mardi 13 nov. 2018 à la BnF

Émanciper le peuple par le savoir ? (1860-1939)
De l’histoire à l’actualité

Mardi 13 novembre se tiendra toute la journée à la BnF un colloque sur l’éducation populaire ayant pour thème « Émanciper le peuple par le savoir ? ». En partenariat avec le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep), le Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (Fonjep) et les Archives nationales, le colloque tentera de répondre aux questions suivantes : quelles ont été les voies de l’émancipation du peuple par le savoir dans la seconde moitié du XIXe siècle et dans les premières décennies du XXe siècle ? Les projets et les expériences menés peuvent-ils éclairer les réflexions actuelles ?

Découvrez le programme ci-dessous : (cliquez sur les images pour les agrandir).

Retrouvez sur le blog La BnF pour tous une interview avec Agnès Sandras et Jean-Charles Buttier1, conseillers scientifiques du colloque, qui reviennent sur les liens forts à trouver entre ces thématiques et les questions les plus actuelles qui intéressent chercheurs et acteurs de l’éducation populaire.

Le colloque se déroulera intégralement dans le Petit auditorium (Hall Est) de la BnF. L’entrée est gratuite et libre.

Nous vous attendons nombreux !

  1. Retrouvez tous leurs billets rédigés sur ce carnet ici et ici. []

Cycle de conférences – Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle


[Planisphère nautique] [Document cartographique manuscrit] / Opus Nicolay de Caverio ianuensi – Département des Cartes et Plans

Frontières autant qu’espace de circulation, lieu de confrontations autant que de métissages, les mers et les océans sont les théâtres de l’expansion économique, de la conquête, des affrontements militaires. Ce sont aussi des espaces de commerce, de mélanges, d’intersections entre peuples et civilisations. À tous ces titres, les mers n’ont rien à envier aux zones continentales. Plus encore, les relations maritimes semblent marquées par des caractères spécifiques, évidemment liés aux déterminations physiques du milieu marin : fluidité, ambivalence, variabilité. Si les batailles navales scandent l’histoire maritime et les mémoires nationales (Salamine, Lépante, Trafalgar, Midway, Malouines…), elles masquent trop souvent des évolutions plus longues et plus profondes dominées non par la guerre mais par les échanges, De la Méditerranée antique à la zone arctique aujourd’hui, ce cycle entend intégrer les mers dans l’histoire globale des relations politiques, économiques, culturelles et sociales.

Continuer la lecture de Cycle de conférences – Histoire des mers : échanges et conflits de l’Antiquité au XXIe siècle

Décès de l’historien Michel Vovelle – 6 oct. 2018

Michel Vovelle, grand historien de la Révolution française, est décédé le 6 octobre dernier1, mais son travail et sa voix continuent de vivre dans les collections de la BnF.

Éminent spécialiste de la Révolution française, il fut professeur d’histoire de la Révolution française à la Sorbonne, puis de 1982 à 1993, directeur de l’Institut d’histoire de la Révolution française (IHRF) qui lui rend hommage dans cet article. Il a d’ailleurs légué sa bibliothèque personnelle au centre de documentation de l’IHRF en 20142. En 1984, dans le cadre de sa mission pour le Bicentenaire, il fut nommé président du conseil scientifique et technique du Musée de la Révolution française, alors fraîchement ouvert.

Continuer la lecture de Décès de l’historien Michel Vovelle – 6 oct. 2018
  1. « L’historien Michel Vovelle est mort », Thomas Vincy in Livre Hebdo, 8 oct. 2018 : « L’historien Michel Vovelle, spécialiste de la Révolution française, est mort », Antoine Flandrin in Le Monde, 7 oct. 2018 []
  2. La bibliothèque de l’Institut d’histoire de la Révolution française a reçu en 2017 le label CollEx. []