Tous les articles par Blog Histoire

Il y a cinquante ans … « Mai 68 » et la BnF

Affiche, 45 x 64 cm – Atelier populaire de l’ex-École des beaux-arts BnF, Département des Estampes et de la photographie, ENT QB-(1968) /W3926.

Du 17 avril 2018 au 26 août 2018, la Bibliothèque nationale de France propose une exposition intitulée «Icônes de Mai 68 – Les images ont une histoire ». On trouvera tous les renseignements pratiques concernant cette exposition ici. Une exposition virtuelle permet une première découverte de ces icônes, complétée par des interviews de personnes qui ont collecté certains de ces documents il y a cinquante ans. À consulter sans modération ici.

 Envie de lectures en ligne ? Sur le blog des lecteurs, Julien Farenc évoque « Chris Marker ou La mémoire imparfaite», tandis qu’Olivier Jacquot sur le Carnet de la recherche à la Bibliothèque nationale de France nous parle de « Mai 68 à la BnF : tradition et innovation dans la sauvegarde de sources de l’histoire du temps présent ».
Avec « L’autre printemps 68 : « ne prenez plus les auspices, prenez le pouvoir  » », le carnet de recherches L’Antiquité à la BnF, nous fait découvrir la révolte fomentée contre Néron en l’an 68 de notre ère…
Besoin de bibliographies récentes sur mai 68 ? La BnF vous propose une bibliographie intitulée « 68, la parole libérée ».
Enfin, n’oubliez pas de consulter le site soixante-huit qui fédère le programme de plusieurs partenaires culturels, à Paris et en Ile-de-France.
Affiche, 80 x 60 cm – Département des Estampes et de la photographie, ENT QB-(1968) /W3684

Les Dossiers biographiques à la Bibliothèque nationale de France : histoire de la constitution d’un fonds

Ce billet vous est proposé par :

  • Valdo Bouyard, conservateur, chargé de collections, responsable du fonds des Dossiers biographiques, département de l’Orientation et la Recherche bibliographique
  • Catherine Éloi, conservateur, adjointe à la directrice, département de l’Orientation et la Recherche bibliographique

Salle pluridisciplinaire et transverse, la salle X est la salle de références dans l’espace recherche de la Bibliothèque nationale de France du site François Mitterrand.

Héritière de la Salle des catalogues et des bibliographies du département des Imprimés de la Bibliothèque nationale, créée en 1934, autrefois implantée sur le site Richelieu, elle rassemble la plus importante collection en libre accès de bibliographies toutes disciplines confondues. Seule salle du Rez-de-jardin où se déploient les dix classes de la classification Dewey, la salle X présente une collection d’outils de référence, de répertoires biobibliographiques et de bibliographies spécialisées particulièrement riches en ce qui concerne la littérature, l’histoire, la philosophie, la religion, les sciences sociales, l’art et l’histoire des sciences. Ces collections pluridisciplinaires permettent de débuter une recherche, de compléter des travaux déjà engagés à l’aide d’outils spécialisés et de poursuivre ainsi un travail de recherche approfondi.

Le lecteur y trouvera également un important pôle biographique et pourra en particulier consulter les principaux dictionnaires biographiques nationaux, ainsi qu’un certain nombre d’outils concernant les personnalités du monde politique, scientifique, littéraire ou artistique. À ce titre, depuis 2005, le Département de l’Orientation et de la Recherche bibliographique, gestionnaire de la salle X, s’est attaché à mettre en valeur un fonds d’archives dont il a hérité : les dossiers biographiques, œuvre d’Armand Boutillier du Retail (1882-1943). Continuer la lecture de Les Dossiers biographiques à la Bibliothèque nationale de France : histoire de la constitution d’un fonds

La BnF au festival Historia (Strasbourg – 16 au 18 février 2018)

La Bibliothèque nationale de France (BnF) est présente au festival Historia qui se déroule au Palais des Congrès de Strasbourg du vendredi 16 février au dimanche  18 février inclus.

À cette occasion, la BnF vous propose des interventions et des focus.

Les interventions

Elles auront lieu dans l’espace Master Class du Hall Rhin (B11).

Samedi  17 février

10h45 – 11h15  :  À la découverte du passé à travers journaux et livres d’histoire : Retronews et le coffret « 100 livres d’histoire à télécharger », par Nicole Brossollet et Anne-Stéphane Ogerau, BnF- Partenariats

15h-15h30 :  Les collections de presse ancienne, par Agnès Sandras, chargée de collections en histoire de France, BnF

Dimanche 18 février

10h-10h30   :  Rechercher des costumes et des décors : autour des collections numériques dédiées aux spectacles, par Émilie Fissier, adjointe au chef du service Histoire, BnF

14h- 14h30  : L’histoire en images à travers les collections numériques, par Frédéric Manfrin, chef du service Histoire, BnF

Sarah Bernhardt : [photographie, tirage de démonstration] / [Atelier Nadar]. Gallica (BnF).
Les focus

Plusieurs focus seront proposés sur le stand de la BnF tout au long du festival (Hall Rhin, allée D).

Vendredi  16 février :

11h00 : focus sur les Expositions virtuelles de la BnF et le site Les Essentiels
14h30 : focus sur les Blogs L’Histoire à la BnF et L’Antiquité à la BnF
16h00 : focus sur le livre Palais Royal à la Table des Rois  publié aux éditions de la BnF

Samedi 17 février :

11h00 : focus sur le livre Palais Royal à la Table des Rois publié aux éditions de la BnF
15h30 : focus jeunes publics : Fabricabrac et Gallicadabra
17h00 : focus sur les Blogs L’Histoire à la BnF et L’Antiquité à la BnF

Dimanche 18 février :

11h00 : focus sur les Blogs L’Histoire à la BnF et L’Antiquité à la BnF
15h30 : focus jeunes publics : Fabricabrac et Gallicadabra
17h00 : focus sur le livre Palais Royal à la Table des Rois publié aux éditions de la BnF

 

 Nous vous attendons nombreux.ses !

Autour de la Révolution d’Octobre

Les collections de la Bibliothèque nationale de France (BnF) sont riches de nombreux documents consacrés à la Russie ou documentant l’évolution de ses relations avec la France. Ils se font ainsi l’écho aussi bien de l’histoire du pays lui-même que de sa diplomatie.

À la fin du XIXe siècle, l’intérêt russophile des Français redouble avec la venue du couple impérial en France (1896) et la médiatisation de « l’amitié franco-russe ».

Le Piquet de l’Alliance : [jeu de cartes franco-russe au portrait à deux têtes édité à l’occasion de la visite de Nicolas II à Paris en octobre 1896]. Paris, B. P. Grimaud, 1897. Gallica (BnF)
Continuer la lecture de Autour de la Révolution d’Octobre

20e Rendez-vous de l’Histoire de Blois – 4 au 8 octobre 2017

RENDEZ-VOUS DE L’HISTOIRE DE BLOIS – 20e ÉDITION

« Eurêka – inventer, découvrir, innover »

 

La 20e édition des Rendez-vous de l’Histoire de Blois se tiendra du 4 au 8 octobre 2017 et explorera le thème « Eurêka – inventer, découvrir, innover ». Cette année encore, la BnF est présente au festival sur le stand 27 du Salon du livre d’histoire (Halle aux grains) : vendredi et samedi de 10h à 19h30 et dimanche de 10h à 18h30. Plusieurs intervenants de la BnF donneront également des conférences ou participeront à des tables rondes, dont vous trouverez le programme ci-dessous :

Vendredi 6 octobre

Samedi 7 octobre

Dimanche 8 octobre

Continuer la lecture de 20e Rendez-vous de l’Histoire de Blois – 4 au 8 octobre 2017

Visitez un endroit original pendant l’Exposition universelle de 1867 !

« Paris. Inauguration de la Bibliothèque impériale le 15 juin. » Recueil. Topographie de Paris. IIe arrondissement. 6ème quartier. Département des Estampes. Banque d’images de la BnF.

On a surtout retenu de l’Exposition universelle de 1867 la démonstration de force qu’elle constituait pour Napoléon III, inquiet du rayonnement britannique. De nombreux témoignages montrent les très nombreux visiteurs venus de toute la France et de l’étranger émerveillés par les richesses étalées dans le Palais de l’Industrie.

Champ de Mars, Exposition Universelle [1867]. Estampe. Paris, M.on Martinet. Gallica (BnF).

D’autres manifestations prévues ici et là à cette occasion dans Paris ont moins retenu l’attention du grand public et de la presse, et ont été rapidement oubliées. C’est le cas d’une exposition à la Bibliothèque impériale, visant à valoriser les missions scientifiques menées sous les auspices de Victor Duruy, ministre de l’Instruction publique. Pour en savoir plus sur cette manifestation, l’une des premières expositions organisées par la Bibliothèque impériale, c’est par ici !

Vous pourrez également découvrir ici les différentes « expositions universelles dans Gallica », grâce à divers documents (rapports, guides de visites, journaux…) numérisés par la BnF et le CNAM.

Journal amusant, 22 juin 1867. Gallica, BnF.

 

Un nouveau site de la BnF à explorer: France-Pologne

 

« Le chapeau de la liberté » : [estampe] / [non identifié]. Éditeur : [J.M. Will] (Augsburg). 1792. Gallica (BnF). Le coq est le symbole de la France, l’ours celui de la Pologne.

Dans la nouvelle collection numérique de la BnF, « Patrimoines partagés », signalons la naissance  du site France-Pologne dédié à cinq siècles de relations entre les deux nations. Il est le fruit d’une collaboration entre la Biblioteka Narodowa (Bibliothèque nationale de Pologne), la BnF, la BDIC (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine), les BMN (Bibliothèques municipales de Nancy), l’INA (Institut national de l’audiovisuel) et le MNHI (Musée national de l’histoire de l’immigration).

Ce site propose quatre rubriques : Rois et souveraines/ Grandes heures/ Sciences et arts/ Littérature

Histoire de l’octroi

Georges Meunier, « A l’octroi ». [Collection Jaquet, défets d’illustrations de périodiques. Tome 17]. Gallica (BnF)

Le 12 septembre 1896, Émile Zola dénonce dans Le Figaro « la visite des bagages ».

De retour de sa propriété de Médan, le romancier est en effet confronté à un employé de l’octroi très zélé en gare de Saint-Lazare. Un bocal de cornichons s’est fêlé, et les effets personnels du couple Zola ont subi une inspection poussée. L’écrivain conclut son article par un appel à la révolte :

Et vous souffrez ça depuis tant d’années, Parisiens, mes frères? Savez-vous bien que vous avez fait des révolutions pour moins que ça, et que ma surprise est grande de voir que vous n’avez pas encore couvert Paris de barricades pour échapper au zèle imbécile de l’octroi ?

Les « cornichons de M. Zola » déclenchent les sarcasmes de la presse. Mais bientôt, les journalistes rendent grâce à l’auteur naturaliste, car une circulaire du directeur de l’Octroi de Paris rappelle aux employés d’employer « des formes polies à l’égard des contribuables »1.

Qu’est-ce que l’octroi ? Quand a-t-il disparu ? Vous le saurez en lisant le billet du blog Gallica intitulé « Vie et mort de l’octroi, un impôt au profit des villes ».

  1. Voir « Un article oublié d’Émile Zola – la visite des bagages », Les Cahiers naturalistes, 1962 []

Egyptomania : quand la Bibliothèque nationale conservait des sarcophages…

Amnéris. [Aïda : douze projets de costumes par Henry de Montaut, 1871]. Gallica (BnF)

Le sarcophage longtemps conservé à la Bibliothèque-musée de l’Opéra vient d’être transféré au Musée du Louvre.

Un article du carnet L’Antiquité à la BnF vous révèle l’identité de la momie et les circonstances de l’installation du sarcophage au Musée de l’Opéra. Vous découvrirez également que la Bibliothèque impériale puis nationale conservait plusieurs sarcophages…
Par ici!

Dessin de Henriot, Le Journal amusant, 4 avril 1903. Gallica (BnF).