Auteur : Agnès Sandras

3

L’humour face aux épidémies – Partie I. Le Charivari, le choléra et la grippe entre 1832 et 1870

Des chansons, des dessins, des parodies, et bien d’autres,  fleurissent actuellement autour du coronavirus sur les réseaux sociaux. La stratégie de résistance via l’humour face aux différentes catastrophes n’est pas nouvelle. Ses formes évoluent en fonction des progrès techniques : la diffusion massive et immédiate aujourd’hui du rire (et parfois...

1

Regarder, contempler et visiter Notre-Dame de Paris au XIXe siècle (Partie I. À vol d’oiseau)

   Au XIXe siècle, la mode des voyages à destination de Paris est facilitée par les chemins de fer et avivée par l’attrait des Expositions universelles (1855, 1867, 1878, 1889 et 1900). Les progrès de l’imprimerie permettent la multiplication de guides de voyages, récits, ou autres ouvrages décrivant les lieux...

0

Une “industrie fort connue” : le couronnement des rosières (Partie IV – charivaris autour des rosiers de Nanterre et d’ailleurs)

(Ce billet vient clore une série de 4 sur les Rosières : retrouvez ici le billet 1, billet 2, billet 3, et à lire ci-dessous le billet 4.) Nous avons vu dans le billet précédent que les couronnements de rosières se multiplient au XIXe siècle. Si celui de Salency  avait...

0

Une “industrie fort connue” : le couronnement des rosières (Partie III. La chasteté en question au XIXe siècle)

Nous avons vu dans un précédent billet (à lire ici) que la fête de la rosière de Salency, mise à la mode par la Comtesse de Genlis en 1766, connut une grande fortune dans les arts et ce jusqu’à la Cour de Versailles. Ce succès national a sans doute incité...

0

Une “industrie fort connue” : le couronnement des rosières (Partie II. Du procès de Salency à la multiplication des fêtes)

Nous avons vu dans un précédent billet que le succès des couronnements de rosières au XIXe siècle a résulté d’une visite enthousiaste de Madame de Genlis à Salency en 1766, amplement relayée par les gazettes qui mirent ainsi la rosière picarde à l’honneur à la fin du XVIIIe siècle. Peintres,...

0

Une “industrie fort connue” : le couronnement des rosières (Partie I. La mode de Salency au XVIIIe siècle)

  (Ce billet est le premier d’une série de 4 sur les Rosières : retrouvez ici le billet 2, billet 3  et billet 4.) Racontant sa visite à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), où il a vu une exposition de roses, Adrien Marx souligne en 1866 : Tous les ans, le maire de...

0

Un impôt sur les chiens ? ce que nous dit la satire (partie II)

Instituée à l’été 1855 après plus d’un demi-siècle d’hésitations (voir billet précédent), la taxe sur les chiens entre en vigueur en 1856. Elle doit être comprise entre un à dix francs et distingue deux classes de chiens, l’une dite d’agrément l’autre utilitaire.  Les législateurs ont prévu qu’elle rapporterait des sommes...

0

Gallica pour les historiens (Partie III. Les recherches plus complexes)

Dans les précédents billets portant sur Gallica et les historiens, nous avons flâné (partie I), découvert des itinéraires, feuilleté des pages et des pages, mené des recherches simples et enregistré leurs résultats (partie II). Forts de ces rudiments, nous pouvons désormais mener des recherches plus complexes. Agnès Sandraschargée de collections...

3

Gallica pour les historiens (Partie II. Quelques conseils pratiques)

Dans un précédent billet, nous avons vu comment voyager des jours entiers grâce à Gallica et au blog Gallica … De ces périples, le gallicanaute aime à rapporter des souvenirs, voire à partager en direct les plus délicieuses de ses découvertes. Il peut souhaiter aussi revenir à des documents particulièrement...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search