Archives de catégorie : Actualités

Émile Erckmann et Alexandre Chatrian : une géopolitique de la choucroute ?

Né à Phalsbourg le 20 mai 1822, Émile Erckmann (1822-1899) fut la cheville ouvrière du duo d’écrivains qu’il forma avec Alexandre Chatrian (1826-1890) et qui eut un succès considérable dans la seconde moitié du XIXe siècle1, et même au-delà. Émile Erckmann et Alexandre Chatrian se rencontrent en 1847 et publient quelques mois plus tard leurs premières œuvres communes sous la signature Erckmann-Chatrian. C’est Émile qui écrit, Chatrian s’occupant de la relecture des textes, de leur commercialisation puis de leur réécriture (pour laquelle il avouera s’être parfois fait aider par des anonymes…) pour le théâtre. Ils resteront amis et collaborateurs jusqu’à leur brouille à la fin des années 1880. Mais pour des commodités d’accord et pour une harmonisation, ils seront ici Erckmann et Chatrian.

Continuer la lecture de Émile Erckmann et Alexandre Chatrian : une géopolitique de la choucroute ?

  1. Voir les chiffres donnés par Françoise Mélonio, Naissance et affirmation d’une culture nationale : la France de 1815 à 1880, Seuil, 2001, p. 130. []

Bertrand Tassou

Bertrand Tassou est conservateur au département Philosophie, histoire sciences de l'homme à la BnF, chargé de collections en géographie.

More Posts

L’Ukraine dans les collections de la BnF : bibliographie sélective

Dans le cadre de l’action de la Bibliothèque nationale de France relative au conflit ayant cours en Ukraine, les 14 départements de la BnF proposent une bibliographie collective (voir ici) intitulée :

Les collections de la BnF témoignent de l’histoire de l’Ukraine comme de sa culture. La diversité et la richesse des supports conservés (imprimés, manuscrits, cartes, photographies, films, monnaies…) se reflètent dans cette bibliographie sélective.

=> Pour feuilleter l’album dans Gallica, cliquez sur les flèches ci-dessous (Pletcer, Emmanuil Rafailovič, Album Krivoï-Rog Gdantzefka. Elisabethgrad [auj. Kirovograd, Ukraine], 1899, 30 photographies. Richelieu – Estampes et photographie. Cote : VG-491-PET FOL).

 

Vous y trouverez une grande variété de thématiques pour tous les publics : histoire, géographie, science politique, économie, littérature, arts du spectacle, beaux-arts, gastronomie… Les documents sont consultables sur place à la BnF, et pour certains en ligne.

Cette bibliographie présente des ouvrages d’analyse, mais également des documents iconographiques, des livres d’artistes, des œuvres musicales, des jeux vidéo, des bandes dessinées ou encore des ouvrages de littérature jeunesse.

R. Romanišin et A. Lesìv, La guerre qui a changé Rondo. Rue du monde, 2015. (BnF-2015-335610)

Ces documents sont en français, anglais, ukrainien, russe, grec moderne, grec ancien et latin.

Cette bibliographie, consultable en ligne, est également disponible en version imprimée dans les différentes salles de lecture de la BnF.  

Semenko, Mihajlo Vasilʹovič (dir.), Boomerang : journal pamfletiv. Kiev : [s.n.], 1927-1927. BnF, Réserve des livres rares (RES P-Z-2706 < n° 1,1927 >)

 

Retrouvez l’ensemble des actions de la BnF relatives à la situation en Ukraine sur la page :

« Solidarité avec le peuple ukrainien »

Cette page répertorie l’ensemble des initiatives de la BnF en faveur de l’Ukraine, comme :

  • les manifestations culturelles organisées sur place ou à distance ;
  • la valorisation de ressources en libre accès dans les salles de lecture (dont plusieurs sélections thématiques en haut-de-jardin du site François-Mitterrand de la BnF) ;
  • la mise à disposition de méthodes de langue Français Langue Étrangère (FLE), et d’apprentissage ukrainien-français ;
  • différentes actions de soutien et de coopération.
Citer ce billet : Blog Histoire, "L’Ukraine dans les collections de la BnF : bibliographie sélective," in L'Histoire à la BnF, 19/05/2022, https://histoirebnf.hypotheses.org/15084, [consulté le 28/05/2022].

L’image du bandeau est un détail de la carte : Amplissima Ucraniae regio, palatinatus Kioviensem et Braclaviensem complectens, cum adjacentibus Provinciis. Par Georg Matthaüs. Augustae Vindel : M. Seutter, [avant 1757], 1 feuille (Arsenal – [EST-1513 (100)]. Gallica (BnF).

Champollion et le secret des hiéroglyphes

À l’occasion du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes, l’exposition “L’aventure Champollion. Dans le secret des hiéroglyphes” se tiendra jusqu’au 24 juillet 2022 à la BnF (site François Mitterrand).

Cette exposition donnera lieu à plusieurs événements :

Plusieurs ressources sont déjà disponibles en ligne :

Signalons également, toujours à la BnF, le cycle “Archéologie des écritures anciennes”. Mercredi 11 mai à 18 h 30 se tiendra la conférence : Écritures et langues en contexte savant en Assyrie et Babylonie par Philippe Clancier, maître de conférences HDR à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Pour le programme complet des manifestations et expositions en relation avec le bicentenaire et organisées en France et à l’étranger, voir la liste mise à jour régulièrement sur le site de la Société française d’égyptologie.

Enfin, le carnet L’Antiquité à la BnF reviendra plus longuement  dans les semaines qui viennent sur le parcours et le montage de l’exposition “L’aventure Champollion. Dans le secret des hiéroglyphes”.

Papiers de J.-Fr. Champollion le jeune (1790-1832). XIXe siècle. 1re série. XVIII-XIX. Grammaire égyptienne. Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits. NAF 20320. Gallica (BnF).

Citer ce billet : Blog Histoire, "Champollion et le secret des hiéroglyphes," in L'Histoire à la BnF, 09/05/2022, https://histoirebnf.hypotheses.org/15036, [consulté le 28/05/2022].

L’image en tête de ce billet provient du Rire du 30 mai 1896. Vous pouvez voir ce dessin de Daumier sur la réouverture du musée égyptien au Louvre ici.

 

 

C’est du propre ! – Partie 3 : le blanchissage domestique

À l’occasion de la 24e édition des Rendez-vous de l’histoire à Blois en octobre 2021, qui étaient consacrés au thème « Le travail », ce billet propose de revenir sur le blanchissage domestique, en complément des deux billets déjà parus sur la blanchisseuse professionnelle et sur la blanchisserie industrielle.

Pal, Lessiveuse française… Viville, 1897. Gallica (BnF).

L’entretien du linge est influencé par les disponibilités économiques et technologiques et par l’état des mentalités. Pour laver le linge, il faut de l’eau chaude propre, du détergent et un outillage plus ou moins perfectionné. Il a fallu aux ménagères – car la tâche était généralement féminine – des trésors d’inventivité, de courage et de persévérance pour venir à bout de la saleté qui entachait le linge. Des sociétés rurales préindustrielles à nos populations urbaines actuelles, nous sommes passés du battoir à linge à la boule à lessive. Voyons comment. Continuer la lecture de C’est du propre ! – Partie 3 : le blanchissage domestique

Luc Menapace

Chargé de collections en biologie et paléontologie au département Sciences et techniques

More Posts

C’est du propre ! – Partie 2 : La blanchisserie industrielle

À l’occasion de la 24e édition des Rendez-vous de l’histoire à Blois en octobre 2021, qui étaient consacrés au thème « Le travail », deux billets proposent de revenir sur la blanchisserie professionnelle, de la figure de la blanchisseuse à la grande industrie qui se met en place à la fin du XIXe siècle. Ce deuxième billet traite de la blanchisserie industrielle et des risques de la profession, après un premier billet sur la blanchisseuse de métier.

Aux côtés de la blanchisseuse à la pièce, du cadre artisanal de la boutique de blanchisserie ou des buanderies plus importantes installées en région parisienne, qui reste présents tout au long du XIXe siècle et début du XXe siècle, un nouveau type d’établissement voit le jour à la fin du XIXe siècle : la blanchisserie industrielle. Ce changement d’échelle répond à une demande accrue. Continuer la lecture de C’est du propre ! – Partie 2 : La blanchisserie industrielle

Chloé Cottour

Chargée de collections en sciences de l'ingénieur au département Sciences et Techniques

More Posts

C’est du propre ! – Partie 1 : La blanchisseuse professionnelle

À l’occasion de la 24e édition des Rendez-vous de l’histoire à Blois en octobre 2021, qui étaient consacrés au thème « Le travail », deux billets proposent de revenir sur la blanchisserie professionnelle, de la figure de la blanchisseuse à la grande industrie qui se met en place à la fin du XIXe siècle. Dans ce premier billet sont abordés la blanchisseuse à la pièce, le cadre artisanal de la boutique et les buanderies de la région parisienne.

Le terme « blanchissage » englobe toutes les étapes de traitement du linge sale (coulage ou trempage, lessivage ou savonnage, essorage, séchage et repassage ainsi que des traitements d’apprêt tels que l’amidonnage ou le passage au bleu autrement nommé azurage). Il se distingue du blanchiment qui désigne l’ensemble des procédés de traitement des textiles neufs, tout en lui empruntant certaines machines et composés chimiques. La blanchisserie désigne les étapes du traitement du linge sale mais aussi parfois le lieu où s’effectuent une partie d’entre elles. Continuer la lecture de C’est du propre ! – Partie 1 : La blanchisseuse professionnelle

Chloé Cottour

Chargée de collections en sciences de l'ingénieur au département Sciences et Techniques

More Posts

Le travail: des Rendez-vous de Blois aux concours

 À l’occasion des épreuves des concours de recrutement de l’enseignement secondaire, le carnet L’Histoire à la BNF remet à l’honneur les communications qui avaient été proposées lors de l’édition 2021 des Rendez-vous de l’histoire. L’événement avait été consacré au thème du travail, rejoignant ainsi la question d’histoire contemporaine : « Le travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930. Mains-d’œuvre artisanales et industrielles, pratiques et questions sociales ». 

Pour les Rendez-vous de Blois 2021, la Bibliothèque nationale de France avait proposé les communications suivantes : 

Les enregistrements de ces communications sont disponibles sur le site des Rendez-vous de l’Histoire (liens ci-dessus). Elles sont également en cours de publication, en version enrichie, sur le carnet L’Histoire à la BnF

La bibliothèque propose aussi un catalogue de ressources à destination des candidats aux concours de recrutement de l’enseignement secondaire. 

Vapeurs, efforts et mutations : représenter le labeur à l’ère industrielle (2/2)

Théophile Alexandre Steinlen, La bonne année, Paris, 1893, département des Estampes et de la Photographie, Gallica (BnF).

À l’occasion de la 24e édition des Rendez-vous de l’histoire à Blois en octobre 2021, qui étaient consacrés au thème « Le travail », ce billet propose de revenir sur les représentations littéraires et visuelles du travail au XIXe siècle, en France et en Angleterre. Il fait suite à un précédent billet d’Isabelle Le Pape, consacré à la représentation des villes industrielles

En France, des commandes publiques favorisent l’émergence d’une peinture de grand format ou de décors dont les personnages sont des meuleurs, des parquetteurs, des mineurs, des travailleurs du bois ou des forgerons. Mais la promotion républicaine du travail sert souvent la glorification de l’industrie et l’exaltation de la cohésion de l’ordre social et de l’effort collectif pour le bien commun. Continuer la lecture de Vapeurs, efforts et mutations : représenter le labeur à l’ère industrielle (2/2)

Isabelle Le Pape

Isabelle Le Pape, cheffe du service Art, département Littérature et Art - Bibliothèque nationale de France

More Posts

Clarisse Bader (1840-1902) : une des premières historiennes des femmes

Le 14 février 1902, une certaine Clarisse Bader, “sans profession”, décède :

L’an mil neuf cent deux, le quatorze février à vingt heures du soir. Acte de Décès de Clarisse Bader, âgée de soixante et un ans, sans profession, née à Strasbourg (Bas-Rhin), décédée en son domicile à Paris, rue Barbet de Jouy 37, ce matin à dix heures. Fille de Daniel Michel Bader, et de Justine Frédérique Hardy, époux décédés. Célibataire. Dressé par nous Claude Arthur Pougy, adjoint au maire, officier de l’état-civil du dix-septième arrondissement de Paris, chevalier de la Légion d’honneur, après nous être assuré du décès. Sur la déclaration de Jacques Audigé, âgé de cinquante-trois ans, docteur en médecine, domicilié avenue Bosquet 26, et de Achille Viallate, âgé de trente-cinq ans, publiciste, domicilié rue de Lille 7, qui ont signé1.

Pourtant, Clarisse Bader n’est pas sans profession ! L’officier d’état-civil, Claude Arthur Pougy, doit avoir eu l’embarras du choix : la nommer “publiciste” (journaliste) comme Achille Viallate l’est dans le même document, “femme de lettres” comme l’indiquent les jours suivants les journaux, ou “historienne” (ce qu’aucun titre de presse ne fait après le décès de Clarisse Bader !)… Continuer la lecture de Clarisse Bader (1840-1902) : une des premières historiennes des femmes

  1. AD Paris, Registres des décès, 7e arrondissement, 1902, acte 246. []

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

« Comment écrire l’histoire aujourd’hui ? » – Un cycle de conférences à (ré)écouter et (re)voir

Le Service histoire du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme de la BnF a proposé de septembre à décembre 2021 un cycle de conférences intitulé : Comment écrire l’histoire aujourd’hui ? Reconstruire le passé entre faits et interprétation.

Ce cycle a été élaboré en partenariat avec Denis Forest, Professeur de philosophie et d’histoire des sciences à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il invitait historiennes et historiens à exposer leurs méthodes et outils de travail, afin d’interroger la façon dont ils écrivent l’histoire, entre faits et interprétation.

Clio ou l’Histoire, par François Boucher. 1742. Huile sur toile. Appartient au décor sur Salon Louis XV de la Bibliothèque nationale de France. Pour en savoir plus sur ce tableau, voir ici.

Continuer la lecture de « Comment écrire l’histoire aujourd’hui ? » – Un cycle de conférences à (ré)écouter et (re)voir

Yann Kergunteuil

chargé de collections Histoire de l'Europe centrale, Europe du Nord, Asie, au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts