Archives de catégorie : Ressources et collections

Ressources concernant l’histoire et la mémoire de l’esclavage

À l’occasion des commémorations autour des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, le blog L’Histoire à la BnF propose une série de ressources documentaires, susceptibles d’intéresser les historiens et un plus large public. Nous vous présentons les ressources de la Bibliothèque nationale de France (BnF), en vous indiquant comment les interroger, ainsi que des ressources extérieures.

Sommaire

  1. Ressources sur l’esclavage et la mémoire de l’esclavage dans les collections de la Bibliothèque nationale de France
    1. Le Catalogue général de la BnF
    2. Le catalogue BnF Archives et manuscrits (BAM)
    3. Gallica, la bibliothèque de documents numérisés de la BnF
    4. RetroNews, le site de presse de la BnF
    5. Quelques éléments glanés, entre autres, dans des éditorialisations et valorisations menées par différents services de la BnF
  2. Ressources sur l’esclavage et la mémoire de l’esclavage hors BnF
    1. Le Catalogue collectif de France
    2. Les Archives nationales, départementales et municipales
    3. Quelques sites internet
    4. Ressources iconographiques
    5. Ressources archivistiques et statistiques en ligne
    6. Textes officiels concernant les commémorations
  3. Pour aller plus loin

Ressources sur l’esclavage et la mémoire de l’esclavage dans les collections de la Bibliothèque nationale de France

On trouvera ci-dessous un mode d’emploi et des exemples de recherches dans le catalogue général, le catalogue des archives et manuscrits, Gallica et Retronews, ainsi que des ressources conçues à la BnF.

Le Catalogue général de la BnF

Ce catalogue recense des documents de toute nature, appartenant à l’ensemble des départements de la BnF, à l’exception des documents décrits dans la base BnF Archives et manuscrits : livres, enregistrements sonores, documents iconographiques, musique notée (imprimée et une partie des manuscrits du département de la Musique), périodiques, images animées, objets monétiformes (monnaies), documents électroniques (dont des livres), documents d’archives et manuscrits, documents multimédias multisupport, objets non monétiformes (médailles, bijoux, pièces de mobilier…)

Comment interroger le Catalogue général ?

Plusieurs modes de recherche sont possibles. Nous allons nous intéresser ici uniquement à la recherche par mots des notices, proposée par défaut sur la page d’accueil.

Continuer la lecture de Ressources concernant l’histoire et la mémoire de l’esclavage

Marianne Arnold

Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Des ressources électroniques pour les chercheurs

(Image du bandeau : Autour d’Anseele Motte Bossut, L’inauguration des Archives du monde du travail, octobre 1993. Collection particulière de Daniel Labbé, Bibliothèque numérique de Roubaix.)

De la BnF, vous connaissez bien sûr les documents imprimés, manuscrits et autres estampes et partitions que vous pouvez retrouver pour quelques millions d’entres eux sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF1. Mais savez-vous que nous proposons aussi de nombreuses ressources électroniques dans toutes nos disciplines (livres numériques, revues électroniques et bases de données) ? 

Retrouvez sur le site bnf.fr une page dédiée à la mise en valeur des ressources électroniques en sciences humaines et sociales ▼ .

  1. Voir d’ailleurs notre série de billets « Gallica pour les historiens » : « Quelques suggestions de parcours« , « Quelques conseils pratiques » et « Les recherches plus complexes » (Agnès Sandras, 2018). []

Almanach du chercheur associé – V. L’Almanach de la vile multitude : un périodique pamphlétaire et anarchiste (1851-1852)

Au cours d’une expédition dans les magasins de la BnF pour photographier des almanachs en vue de la rédaction d’un article scientifique, j’en ai consulté un dont le nom m’a intrigué : l’Almanach de la vile multitude ! S’agissait-il d’un périodique en faveur ou hostile au « peuple » ? Pour le savoir, je devais m’atteler à étudier son contenu. Voici, dans ce nouveau billet de « l’Almanach du chercheur associé », les résultats de ma découverte concernant ce curieux périodique. 

Almanach de la vile multitude, par un de ses membres… 1re-2e années, 1851-1852., Paris, chez l’éditeur, rue Constantine, 19. BnF, Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme. Cote : LC22-209.

Continuer la lecture de Almanach du chercheur associé – V. L’Almanach de la vile multitude : un périodique pamphlétaire et anarchiste (1851-1852)

Regarder, contempler et visiter Notre-Dame de Paris au XIXe siècle (Partie II. Les enjeux du regard)

Nous avons vu dans un précédent billet que le roman de Victor Hugo a modelé en 1831 un regard sur et depuis Notre-Dame de Paris. Un « regard à vol d’oiseau », amoureux de l’architecture de la cathédrale et du paysage contemplé depuis ses tours, curieux de la population parisienne et de ses misères. Le succès du roman a inévitablement entraîné l’imitation de ce type de regard comme le suggère narquoisement dès 1833 un compte-rendu par Le Charivari de La Tour de Monthléry de J.-P.-G. Viennet :
 
Quand le succès de Notre-Dame de Paris fut bien constaté, que ce fut une chose admise et convenue, que les vieilles tours eurent conquis leur droit de cité dans la littérature ; lorsque l’architecture fut définitivement agréée par le public lisant ; M. Viennet, député de l’Hérault, officier d’état-major et membre de l’Académie française, interrompit brusquement sa quarante-deuxième épopée à son vingt-sixième chant, jeta là le quatrième acte à peine terminé de sa quatre-vingt-dix-neuvième tragédie, lança un coup de pied tout au travers de son bagage d’épîtres familières, et courut se jucher sur la plus haute des tours de Saint-Sulpice, celle du Télégraphe ; et là, braquant une longue-vue au hasard, dans le vide, il avisa la tour de Montlhéry, dont il fit sur-le-champ sa propriété et sa chose1.
La popularité de Notre-Dame de Paris a durablement induit un changement de regard sur la cathédrale, et contribué à la fois à sa sacralisation laïque et au sacre de l’écrivain Hugo (voir billet précédent). Voyons si les différents événements du XIXe siècle postérieurs à la publication de ce roman ont modelé un nouveau regard sur et depuis la cathédrale, et de nouvelles façons de la visiter.

Continuer la lecture de Regarder, contempler et visiter Notre-Dame de Paris au XIXe siècle (Partie II. Les enjeux du regard)

  1. « La tour de Monthléry« , Le Charivari, 27 janvier 1833. La tour de Monthléry (Essonne) et l’église Saint-Sulpice accueillaient des tours du télégraphe Chappe. []

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Bourse de recherche pour l’histoire de la Bibliothèque nationale de France : appel à chercheurs 2020-2021

Dans le cadre de son appel à chercheurs annuel, la Bibliothèque nationale de France offre une bourse de recherche de 10 000 euros afin de soutenir un travail portant sur l’histoire de la Bibliothèque des origines à nos jours, pour une durée d’un an (2020-2021).

Les disciplines, les thématiques et les champs concernés sont très larges. Ils peuvent relever de l’histoire culturelle, politique ou sociale, concerner l’histoire des publics et des usages (lecture, pratiques savantes), de l’architecture, des collections, des sciences et des lieux de savoir, des traitements bibliothéconomiques (classification, conservation, numérisation), sans oublier les questions de représentations sociales (voir ici).

Les candidats peuvent proposer spontanément des sujets choisis parmi ceux publiés sur le site de l’appel.


=> Pour répondre à cet appel, inscrivez-vous ici sur le site de l’appel à chercheurs avant le 4 mai 2020.

Contact : Olivier Jacquot, responsable de la coordination de la recherche, BnF
Mél : olivier.jacquot@bnf.fr

Disparition de l’historien Jean Delumeau – 13 janvier 2020

Le 13 janvier 2020, disparaissait Jean Delumeau1 grand historien français spécialiste des mentalités religieuses depuis le Moyen Âge et plus particulièrement du christianisme de la Renaissance et de l’époque moderne2.
Agrégé d’histoire et docteur ès lettres, il fut membre de l’École française de Rome et enseigna l’histoire à l’École polytechnique, à l’Université de Rennes II puis à l’Université de Paris I.

Continuer la lecture de Disparition de l’historien Jean Delumeau – 13 janvier 2020

  1. https://twitter.com/hashtag/JeanDelumeau?src=hash []
  2. « Jean Delumeau, historien des religions, est mort » , Philippe-Jean Catinchi dans Le Monde, 13 janvier 2020 ; « Jean Delumeau, un érudit catholique qui avait du style », Jérôme Cordelier dans Le Point, 13 janvier 2020 ; « Jean Delumeau est décédé », Laurent Theis dans L’Histoire, 13 janvier 2020 ; « Mort de Jean Delumeau, historien des « mentalités religieuses » », Gilles Heuré dans Télérama, 14 janvier 2020. []

Marianne Arnold

Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Préparer l’épreuve de géographie de l’agrégation externe 2019-2020

La nouvelle question pour l’agrégation de géographie 2020 porte sur « l’Asie du Sud-Est ». Cette région, comme le précise le texte d’accompagnement du jury, « doit son nom à un regard extérieur : celui porté à l’époque coloniale par les puissances européennes, afin de désigner cet ensemble situé au Sud de la Chine et à l’Est de l’Inde, les deux pays suscitant le plus leurs appétits ».

Continuer la lecture de Préparer l’épreuve de géographie de l’agrégation externe 2019-2020

Almanach du chercheur associé – IV. L’Almanach des ballons (1852)

Les magasins du neuvième étage de la tour des Temps conservent un fascicule bien étrange. Il s’agit de l’Almanach des ballons pour l’année 1852 qui explore, en un peu plus d’une quinzaine de pages, le monde fabuleux de l’aérostation ainsi que du voyage lunaire1. Il est conservé sous la cote 8-V-529 (76) dans les magasins du département Philosophie, histoire, sciences de l’homme et sous la cote 8-Y2-19406 dans les magasins du département Littérature et Arts. Il est consultable en ligne sur le site Gallica. Continuer la lecture de Almanach du chercheur associé – IV. L’Almanach des ballons (1852)

  1. M. DE CRAC, Almanach des ballons. Manière de monter dans la lune et d’en descendre, Paris, de Soye, 1851, 16 p. []

André Gide et le tourisme en Union Soviétique

Si André Gide (1869-1951), dont on fête le 22 novembre le cent-cinquantenaire de  la naissance1, a été surnommé le « contemporain capital », c’est non seulement pour le succès rencontré par son œuvre littéraire, mais aussi à cause de ses prises de position politiques. Celle qui fit le plus de bruit fut exprimée dans son Retour de l’U.R.S.S.2 en 1936 puis dans Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. »3 un an plus tard : « Cette petite plaquette, publiée à la fin de 1936, fit l’effet d’une bombe. Gide en disait moins que d’autres, mais son désengagement, pour prudent qu’il fût, devait sonner le doute dans des milliers de consciences. Gide révélait à bien des gens leur propre trouble […] Il lui fallut du courage pour rompre tous ses liens. Il eut ce courage, et c’est peut-être sa sincérité qui toucha l’opinion 4». Les articles dans la presse, de Marianne à L’Humanité, furent nombreux et variés, et le tirage s’éleva, comme le note Fred Kupferman, à plus de 140 000 exemplaires pour le Retour de l’U.R.S.S. et à plus de 40 00 pour les Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. », alors que les autres récits de voyage en URSS de la même époque dépassaient rarement quelques milliers d’exemplaires. Continuer la lecture de André Gide et le tourisme en Union Soviétique

  1. À cette occasion, la BnF organise un colloque le 22 novembre 2019, en partenariat avec l’Association des Amis d’André Gide. Voir ici. []
  2. Voir André Gide, Souvenirs et voyages, éd. présentée, établie et annotée par Pierre Masson, avec la collaboration de Daniel Durosay et Martine Sagaert, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2001. []
  3. Ibid. []
  4. Fred Kupferman, Au pays des Soviets : le voyage français en Union soviétique, 1917-1939, Gallimard : Julliard, coll. Archives, 1979, p. 115. []

Bertrand Tassou

Bertrand Tassou est conservateur au département Philosophie, histoire sciences de l'homme à la BnF, chargé de collections en géographie.

More Posts