Archives par mot-clé : André Gide

André Gide et le tourisme en Union Soviétique

Si André Gide (1869-1951), dont on fête le 22 novembre le cent-cinquantenaire de  la naissance1, a été surnommé le « contemporain capital », c’est non seulement pour le succès rencontré par son œuvre littéraire, mais aussi à cause de ses prises de position politiques. Celle qui fit le plus de bruit fut exprimée dans son Retour de l’U.R.S.S.2 en 1936 puis dans Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. »3 un an plus tard : « Cette petite plaquette, publiée à la fin de 1936, fit l’effet d’une bombe. Gide en disait moins que d’autres, mais son désengagement, pour prudent qu’il fût, devait sonner le doute dans des milliers de consciences. Gide révélait à bien des gens leur propre trouble […] Il lui fallut du courage pour rompre tous ses liens. Il eut ce courage, et c’est peut-être sa sincérité qui toucha l’opinion 4». Les articles dans la presse, de Marianne à L’Humanité, furent nombreux et variés, et le tirage s’éleva, comme le note Fred Kupferman, à plus de 140 000 exemplaires pour le Retour de l’U.R.S.S. et à plus de 40 00 pour les Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. », alors que les autres récits de voyage en URSS de la même époque dépassaient rarement quelques milliers d’exemplaires. Continuer la lecture de André Gide et le tourisme en Union Soviétique

  1. À cette occasion, la BnF organise un colloque le 22 novembre 2019, en partenariat avec l’Association des Amis d’André Gide. Voir ici. []
  2. Voir André Gide, Souvenirs et voyages, éd. présentée, établie et annotée par Pierre Masson, avec la collaboration de Daniel Durosay et Martine Sagaert, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2001. []
  3. Ibid. []
  4. Fred Kupferman, Au pays des Soviets : le voyage français en Union soviétique, 1917-1939, Gallimard : Julliard, coll. Archives, 1979, p. 115. []

Bertrand Tassou

Bertrand Tassou est conservateur au département Philosophie, histoire sciences de l'homme à la BnF, chargé de collections en géographie.

More Posts