Archives par mot-clé : archéologie

14-18 Archéologie de la Grande Guerre : une exposition Inrap à la BnF

L’exposition Inrap sur l’archéologie de la Grande Guerre sur le site François-Mitterrand de la Bibliothèque nationale de France (voir ci-dessous) s’accompagnera le 11 octobre 2017 d’une intervention de Gilles Prilaux dressant un panorama synthétique de l’apport de ces fouilles. Il inaugurera ainsi un cycle de conférences consacré aux différents aspects de l’archéologie de la Guerre, toutes périodes confondues, se déroulant entre octobre 2017 et juin 2018.

Vous trouverez ici le programme de ces conférences.

Lors de la Grande Guerre, des millions d’hommes ont vécu l’enfer des « orages d’acier » et des tranchées qui ont marqué durablement le territoire. Près de 700 000 disparus et des tonnes de débris métalliques y sont toujours ensevelis.

Au gré des fouilles préventives liées à l’aménagement du territoire, des traces tangibles remontent du sol : restes humains, tranchées, abris de fortune et munitions de tout calibre sont mis au jour. Ces vestiges apportent un nouvel éclairage à la connaissance de la guerre de 14-18.

En identifiant, analysant et interprétant les témoins les plus significatifs issus de fouilles préventives, les archéologues permettent de documenter des aspects méconnus de la Grande Guerre : armement, sépultures, bâtiments, alimentation, artisanat…

Quelques précisions sur l’exposition Inrap sur kakémonos, labellisée par la Mission du Centenaire:

Lieu

Entrée EST (face au MK2), Foyer du petit auditorium – site François-Mitterrand, avenue de France Paris (75013)

Accès

accès libre

Dates

du 30 septembre au 11 octobre 2017

Pour en savoir plus sur cette thématique

Pour en savoir plus sur la BnF et la commémoration de la Grande Guerre

 

 

L’archéologie mérovingienne à travers les siècles

L’exposition Les Temps mérovingiens au musée de Cluny qui s’est tenue jusqu’au 13 février 2017 a mis sous les feux de l’actualité le Haut Moyen Âge. L’archéologie est l’une des sources principales de l’histoire mérovingienne, en raison du faible nombre de sources écrites. Elle est, de ce fait, la science qui engendre le renouvellement le plus profond des études mérovingiennes. Que nous apporte l’archéologie mérovingienne ? Quelles évolutions a-t-elle connues ?

Continuer la lecture de L’archéologie mérovingienne à travers les siècles

Séverine Boullay

chargée de collections en histoire médiévale au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

En savoir plus sur la collection du Duc de Luynes

Raccolta delle più interessanti dipinture e de’più belli musaici rinvenuti negli scavi di Ercolano Éditeur : Librairie Clavreuil-Teissèdre (Naples). BnF, Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme (Gallica).

Le duc de Luynes (1802-1867) appartient à ces férus d’antiquités et d’archéologie qui ont sillonné Europe, Afrique et Asie au XIXe siècle, cherchant à promouvoir de nouveaux champs de la recherche. Bibliophile éclairé, il a enrichi une extraordinaire bibliothèque. La BnF a récemment fait l’acquisition d’une partie de cette bibliothèque…

Vous voulez en savoir plus sur la « Bibliothèque de Luynes » ? Visitez le blog L’Antiquité à la BnF.