Archives par mot-clé : colloque

Colloque sur L’éducation populaire – mardi 13 nov. 2018 à la BnF

Émanciper le peuple par le savoir ? (1860-1939)
De l’histoire à l’actualité

Mardi 13 novembre se tiendra toute la journée à la BnF un colloque sur l’éducation populaire ayant pour thème « Émanciper le peuple par le savoir ? ». En partenariat avec le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep), le Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire (Fonjep) et les Archives nationales, le colloque tentera de répondre aux questions suivantes : quelles ont été les voies de l’émancipation du peuple par le savoir dans la seconde moitié du XIXe siècle et dans les premières décennies du XXe siècle ? Les projets et les expériences menés peuvent-ils éclairer les réflexions actuelles ?

Découvrez le programme ci-dessous : (cliquez sur les images pour les agrandir).

Retrouvez sur le blog La BnF pour tous une interview avec Agnès Sandras et Jean-Charles Buttier1, conseillers scientifiques du colloque, qui reviennent sur les liens forts à trouver entre ces thématiques et les questions les plus actuelles qui intéressent chercheurs et acteurs de l’éducation populaire.

Le colloque se déroulera intégralement dans le Petit auditorium (Hall Est) de la BnF. L’entrée est gratuite et libre.

Nous vous attendons nombreux !

  1. Retrouvez tous leurs billets rédigés sur ce carnet ici et ici. []

Émanciper le peuple par le savoir ? (1860-1939). De l’histoire à l’actualité

Le 13 novembre 2018, un colloque aura lieu à la BnF sur le thème : Émanciper le peuple par le savoir ? (1860-1939). De l’histoire à l’actualité.  Ce colloque s’inscrit dans la continuité de celui qui a été organisé à Lille par Carole Christen et Laurent Besse en 2015, et a donné lieu à une publication en 20161.

Organisé par le service Histoire du Département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, la mission de diversification des publics de la BnF et Jean-Charles Buttier (chercheur associé  à l’UNIGE, ancien chercheur associé à la BnF), le colloque de 2018 s’articule avec un travail mené en amont avec le milieu associatif sous forme d’ateliers. En effet, tout intervenant qui s’adresse aujourd’hui à des populations dites éloignées de la culture trouvera des résonances dans les pratiques et réflexions de ceux qui, dès le XIXe siècle, voulaient émanciper le peuple grâce aux savoirs.

Deux séries d’ateliers sont donc à signaler. La première débute aujourd’hui, jeudi 11 janvier 2018, à 14 h30, salle Aquarium. Elle invite 3 associations d’éducation populaire à témoigner de leurs modes d’action et présenter les outils, toujours d’actualité, qu’elles ont inventés (voir le programme détaillé ici).

La seconde série d’ateliers, les 12 avril, 3 mai et 14 juin, portera sur les matériaux historiques de l’éducation populaire. Le programme en sera prochainement donné sur ce blog.

 

Dessin de Lucien Emery. N° de L’Assiette eu beurre consacré en juin 1903 aux instituteurs.

Pour comprendre ce dessin : Lucien Emery consacre en 1903 un n° de L’Assiette au beurre aux institutrices et instituteurs. Il y souligne les difficultés rencontrées par les enseignants devant la complexification de leurs tâches. Ici l’instituteur, face aux multiples demandes qui lui sont adressées en plus de ses fonctions d’instituteur (secrétariat de mairie, etc.), et dont certaines relèvent de l’éducation populaire (cours d’adultes, conférences populaires), semble implorer l’aide de Marianne, symbole de la République. Il appartient à ceux qu’on nommait « les hussards noirs » de la IIIe République.

  1. Histoire de l’éducation populaire 1815-1945 : perspectives françaises et internationales / Carole Christen, Laurent Besse, dir. Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2017. []

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Colloque « Tableaux de la France : écrire, présenter, partager l’Histoire »

Le récit de la Nation en débat : peut-on écrire l’Histoire de France ? Comment l’institution culturelle s’en empare ? Quelle Histoire partager ensemble entre un récit national perçu comme un vecteur de patriotisme et une pluralité de mémoires qui aspirent à la reconnaissance ? Peut-on faire histoire commune quand tant de choses éloignent ? À quelles conditions l’Histoire peut-elle permettre à chacun de construire son propre lien au passé ?

Tableau de l’histoire de France depuis les Gaulois jusqu’à nos jours

Programme

9h30 ouverture par Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque nationale de France

10h-11h Comment écrire l’Histoire de France aujourd’hui ?
Débat animé par Vincent Martigny , Maître de conférences en science politique à l’Ecole polytechnique et producteur à France Culture avec Patrick Boucheron, historien, professeur au Collège de France, et Joël Cornette, historien, professeur à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis

11h15-13h Comment mettre en exposition l’Histoire de France ?
Rencontre animée par Vincent Martigny avec Pierre Fournié, conservateur général du patrimoine aux Archives nationales, responsable du département de l’action culturelle et éducative, Isabelle Bardiès-Fronty, Conservateur en chef au Musée Cluny, Sophie Nagiscarde, responsable du Service des activités culturelles au Mémorial de la Shoah, et Bruno Ponsonnet, directeur du département des Expositions et manifestations, BnF

14h30-15h Regards d’ailleurs : le récit national français vu d’Italie
Conférence par Antonino De Francesco, professeur d’histoire moderne à l’Université de Milan

15h-17h Mémoire et oubli dans l’histoire des nations
Table ronde animée par Jean Lebrun, producteur de La Marche de l’Histoire à France Inter, avec Annette Becker, historienne, professeur à l’Université Paris-Nanterre, Silyane Larcher, Chargée de recherche en science politique au CNRS, Vincent Martigny, Maître de conférences en science politique à l’Ecole polytechnique et producteur à France Culture, et Mathias Dreyfuss, historien et responsable du Service éducatif du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, et Laurence De Cock, professeure d’histoire-géographie et chercheuse en éducation

Modalités pratiques

17 mai 2017 de 9h à 17h30
Bibliothèque nationale de France, site François-Mitterrand, petit auditorium
Quai François-Mauriac – Paris 13e

Entrée libre sur réservation obligatoire au 01 53 79 49 49 ou visites@bnf.fr

Olivier Jacquot

Coordonnateur de la recherche > Délégation à la Stratégie et à la recherche > Bibliothèque nationale de France

More Posts