Étiqueté : Féminisme

0

Automédone, cocherette ou cochonnette, un accès de fièvre satirique et machiste devant les premières femmes cochers ? (partie III)

Dans le précédent billet, nous avons vu que la période allant de la réception de deux premières femmes cochères au renoncement de plusieurs d’entre elles à cette profession correspondait étroitement au temps du Carnaval parisien. D’autres constats sont tout aussi étonnants : une mystérieuse comtesse devenue cochère publie ses souvenirs...

0

Automédone, cocherette ou cochonnette, un accès de fièvre satirique et machiste devant les premières femmes cochers ? (partie II)

Dans le billet précédent, nous avons vu que la simple évocation de femmes devenant cochers (ou cochères) à Paris a généré en 1906 et 1907 nombre de plaisanteries sexistes qui recyclaient entre autres les classiques stéréotypes sur la répartition des tâches entre femmes et hommes, et la prétendue incapacité féminine...

1

Automédone, cocherette ou cochonnette, un accès de fièvre satirique et machiste devant les premières femmes cochers ? (partie I)

  En 1907, des Parisiennes obtiennent pour la première fois le droit de devenir cochers, si elles satisfont à un examen jusque-là  réservé aux hommes. À la préfecture de police, un jury masculin décerne le diplôme après avoir vérifié que les impétrant(e)s connaissent l’art de soigner les chevaux, les itinéraires...

1

Écrire l’histoire des femmes : quelles ressources à la BnF ?

La place des femmes dans l’histoire peut être étudiée via de nombreux axes de recherche. L’histoire des figures féminines, des groupes sociaux ou du féminisme sont autant de champs pouvant être appréhendés dans une perspective socio-économique, religieuse, politique, morale, juridique… Publications militantes, scientifiques, officielles, bibliographies… L’histoire des femmes est donc une...

0

Une “industrie fort connue” : le couronnement des rosières (Partie III. La chasteté en question au XIXe siècle)

Nous avons vu dans un précédent billet (à lire ici) que la fête de la rosière de Salency, mise à la mode par la Comtesse de Genlis en 1766, connut une grande fortune dans les arts et ce jusqu’à la Cour de Versailles. Ce succès national a sans doute incité...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search