Archives par mot-clé : Humanités numériques

RetroNews pour les historiens (Partie II. A la découverte des fonctionnalités avancées)

Lancé en mars 2016, le site RetroNews  offre un accès inédit à trois siècles de presse francophone. Le fonds actuel de cinq millions de pages augmentera de 7 millions de pages supplémentaires au cours de l’année 2018 et constituera ainsi la base  de presse francophone la plus riche du monde.

Bien sûr, l’utilité d’une collection si vaste doit être mesurée par sa  capacité à diriger le chercheur vers des résultats pertinents. Des fonctionnalités offrant une recherche fine sont donc de première importance pour permettre une valorisation du fonds de RetroNews. Après avoir découvert les fonctionnalités du site (voir partie I), nous allons présenter ici le mode recherche avancée du site, qui permet une requête ciblée en peu de clics.

Continuer la lecture de RetroNews pour les historiens (Partie II. A la découverte des fonctionnalités avancées)

Philipp Leu

Philipp Leu, chargé de sélection et de valorisation presse chez BnF Partenariats pour le site RetroNews.

More Posts

RetroNews pour les historiens (Partie I. A la découverte du site)

Billet de Philipp Leu (RetroNews)

RetroNews, site de la Bibliothèque nationale de France (BnF), repose sur un modèle freemium : l’accès aux documents et à la recherche simple sont gratuits, mais pour profiter des fonctionnalités avancées, il est nécessaire de souscrire à un abonnement payant. Néanmoins, dans les salles de lecture de la BnF, on accède à l’intégralité des fonctionnalités proposées par le site – sur simple inscription.

=> Pour profiter d’un accès premium à RetroNews depuis les salles de lecture, connectez-vous au réseau Internet de la BnF par connexion filaire ou wifi. Sur le site www.retronews.fr, créez un compte gratuit, ou connectez-vous à votre compte. Le site reconnait automatiquement que vous êtes dans l’enceinte de la BnF et affiche une notification, vous disant que vous naviguez désormais en mode premium.

 Lancé avec les principaux quotidiens généralistes, Retronews.fr offre aujourd’hui 30 millions d’articles, issus de plus de 200 journaux publiés entre 1631 et 1945, et s’enrichit  chaque mois de nouveaux titres de presse régionale, coloniale et spécialisée.

Dès l’origine, la mission principale n’était pas seulement de mettre à disposition une base de documents, mais d’offrir une interface de lecture intuitive et souple proposant des outils de travail puissants et innovants pour le chercheur, ainsi qu’une recherche avancée (voir le prochain billet).

Ce billet est consacré aux fonctionnalités du lecteur RetroNews.

Continuer la lecture de RetroNews pour les historiens (Partie I. A la découverte du site)

Philipp Leu

Philipp Leu, chargé de sélection et de valorisation presse chez BnF Partenariats pour le site RetroNews.

More Posts

Gallica pour les historiens (Partie III. Les recherches plus complexes)

Dans les précédents billets portant sur Gallica et les historiens, nous avons flâné (partie I), découvert des itinéraires, feuilleté des pages et des pages, mené des recherches simples et enregistré leurs résultats (partie II). Forts de ces rudiments, nous pouvons désormais mener des recherches plus complexes.

Continuer la lecture de Gallica pour les historiens (Partie III. Les recherches plus complexes)

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Gallica pour les historiens (Partie II. Quelques conseils pratiques)

Dans un précédent billet, nous avons vu comment voyager des jours entiers grâce à Gallica et au blog Gallica … De ces périples, le gallicanaute aime à rapporter des souvenirs, voire à partager en direct les plus délicieuses de ses découvertes. Il peut souhaiter aussi revenir à des documents particulièrement intéressants. Ce billet se veut donc un guide pour aider les historiens et les férus d’histoire à tirer pleinement profit des fonctionnalités de Gallica.

Continuer la lecture de Gallica pour les historiens (Partie II. Quelques conseils pratiques)

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

Gallica pour les historiens (Partie I. Quelques suggestions de parcours)

Gallica, la Bibliothèque numérique de la BnF, a (déjà!) 20 ans. Nombreux sont désormais  les historiens en herbe, les historiens en formation, les amateurs d’histoire(s), les professeurs d’histoire, les chercheurs en histoire, etc., qui fréquentent cette considérable bibliothèque et disent l’apprécier. Récemment, Gérard Noiriel racontait par exemple comment il a pu redonner vie au clown Chocolat grâce à Gallica, et ajoutait :

En consultant la version papier des journaux (ce que j’ai fait pendant plus de vingt ans pour mes recherches avant l’invention de Gallica), je n’aurais jamais pu trouver ces informations perdues dans l’océan des pages imprimées1.

Footit et Chocolat, artistes de cirque : documents iconographiques. Gallica, BnF.

En discutant avec les lecteurs, en présentant les ressources de Gallica dans différentes manifestations, les bibliothécaires de la BnF découvrent parfois que certains « gallicanautes » n’en connaissent pas toutes les fonctionnalités ô combien précieuses, et que tous les férus d’histoire ne se sont pas encore aventurés sur le continent Gallica. Nous vous proposons donc ici une session de rattrapage…

Continuer la lecture de Gallica pour les historiens (Partie I. Quelques suggestions de parcours)

  1. Voir Sophie Robert et Philippe Mezzasalma, « Quand Gérard Noiriel redonne vie à Chocolat ». Blog Gallica, novembre 2017. []

Agnès Sandras

chargée de collections en histoire de France au département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts

« L’historien de demain sera programmeur… » : Emmanuel Le Roy Ladurie et les défis de la science

Caricature accompagnant l’article “la fin des érudits”, révélatrice du climat de suspicion autour de l’ordinateur, aux débuts de son utilisation .

 

Cet article résume la conférence « “L’historien de demain sera programmeur…” Emmanuel Le Roy Ladurie et les défis de la science » présentée le 7 octobre 2017 lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois,  et s’inscrit ainsi dans la droite ligne du thème de la 20e édition « Eurêka – inventer, découvrir, innover ».

À partir des années 1960, Emmanuel Le Roy Ladurie, disciple de Fernand Braudel, incarne brillamment l’École des Annales et contribue à sa renommée en France et au-delà des frontières. Son œuvre lui a valu les appréciations les plus enthousiastes de ses pairs, qui ont salué en lui un « un grand historien », un « historien total », un « magicien » de l’histoire1.

Aussi exceptionnel est l’accueil que ses ouvrages ont rencontré de la part du grand public. Sa vivacité, sa simplicité, son sens de la formule et son humour ont permis à certains de saluer en lui un « nouveau Michelet2. Mais l’histoire illustrée par Emmanuel Le Roy Ladurie ne se distingue pas seulement par les qualités de son récit. Elle est marquée aussi fortement par les nouvelles méthodologies et, peut-on dire, les nouvelles technologies de la recherche qui en sont encore à leurs débuts au moment où il fait ses armes.

Continuer la lecture de « L’historien de demain sera programmeur… » : Emmanuel Le Roy Ladurie et les défis de la science

  1. Jacques Le Goff, « Un grand territoire pour un grand historien », Psychologie, n° 106, novembre 1978, p. 90-92 ; Peter Lennon, « Annales of a Total Historian », Times, 8 décembre 1984, p. 6 ; Lauro Martines, « Emmanuel Le Roy Ladurie, Magician of History », The Washington Post, 19 décembre 1982, p. 6. []
  2. Apud André Burguière, « L’historien et l’actualité », texte ms. en vue d’un colloque à Chartres, qui finalement n’a pas eu lieu. []

Stefan Lemny

Chargé de collections en histoire de l'Europe centrale et de l'Est Département Philosophie, histoire, sciences de l'homme

More Posts